AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une chute peu banale [PV Nick]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

✘ Messages : 37
✘ Age : 28
✘ Célébrité : Emilie De Ravin
✘ Copyright : Myself
✘ Puissance : 418
✘ Your Job : Infirmière
✘ Votre Péché : La Colère
avatar
Alyana Aeterna
MessageSujet: Une chute peu banale [PV Nick] Dim 7 Juil - 16:08

    Cela ne faisait que quelques jours que j’étais arrivée à Shatter Bay. Hope, une habitante, m’avait accueillie sous son toit et honnêtement, je lui en étais infiniment reconnaissante. Vu que je n’avais pas vraiment envie de me faire taper sur les doigts par ma mère, je ne l’avais pas encore prévenue que je ne l’avais pas écoutée, et que j’étais maintenant prisonnière de cette ville étrange. En plus, elle serait capable de venir me chercher… quelle idée ! On se retrouverait donc toutes les deux prises au piège. Mauvais plan. Très mauvais plan. Mais j’allais bien devoir la prévenir un jour ou l’autre. En effet, j’aurais dû arriver à Seattle il y a de cela une semaine. Une chose était sûre : c’était foutu pour ma spécialisation. Heureusement que j’avais déjà mon diplôme d’infirmière. J’avais par ailleurs postulé à l’hôpital, et j’attendais une réponse avec impatience.
    En attendant, je dépensais mes économies pour des choses totalement futiles. La seule chose qui avait été utile, était un nouveau téléphone portable, vu que le mien avait été complètement éclaté par les chutes répétées, dues à la barrière que j’avais tenté de franchir. Mais quand Hope n’était pas là, je visitais la ville et donc je dépensais mon argent en boisson, en nourriture, en métro et j’en passe. Cette journée n’avait pas échappé à la règle. Vu que je pensais passer mon année à Seattle, j’avais apporté des vêtements plutôt chauds et surtout, contre la pluie. Il était inutile de dire que je n’avais donc pas grand-chose à me mettre. J’avais donc décidé de passer la journée à faire les magasins. La récolte fut bonne : vers la fin de l’après-midi, j’avais de nombreux débardeurs et T-shirts, quelques pantalons en toile, quelques jupes et surtout, une nouvelle paire de converses, et quelques sandales. Bref, après l’effort, le réconfort –je détestais faire les magasins : j’allais prendre un bon café. Il y avait bien des petits cafés sympas, mais il y avait surtout le Starbuck. C’était une sorte de rituel, quand je venais de faire du shopping, j’allais ensuite boire un café au Starbuck Coffee. Mes sacs en main, je me dirigeai vers le commerce. Une fois sur place, je commandai un café latte gigantesque, et pris un merveilleux muffin. Honnêtement, j’avais de la place : il n’y avait pas grand monde. Je m’installai alors dans un coin, sur une petite table ronde, d’un gris clairement pourri. Face à moi, il y avait une chaise vide. Je commençai à grignoter mon muffin au chocolat, tout en sirotant mon café. A cette place vide, j’imaginai ma sœur, en train de m’expliquer des tas de choses totalement inutiles. J’avais du mal à l’accepter, mais fallait bien avouer que ça me manquait beaucoup. Je soupirai, terminant en trois bouchées l’énorme cake. La bouche pleine, je regardai les gens autour de moi. Il y avait une dame assez distinguée, qui semblait être une dame d’affaires. Un couple roucoulait dans un autre coin et une grand-mère s’occupait de son petit-fils, qui semblait franchement bien turbulent.

    Mon goûter fini, je pris mes sacs et me mis debout, dans le but de m’en aller. D’un pas rapide, j’arrivai à hauteur de la grand-mère et de son petit-fils, ainsi que de celle d’un jeune homme qui venait d’arriver. Soudain, mes pieds s’emberlificotèrent dans un obstacle, et je me retrouvai en train de tomber vers l’avant. En l’occurrence, sur le jeune homme venant d’arriver. Dans la foulée, je percutai son café qui se répandit sur nous deux. Mon débardeur blanc était mort. Mort, mort, mort. J’entendis alors la grand-mère hurler à la mort, grondant son petit-fils et s’excusant auprès de moi. A première vue, c’était à cause de lui que j’étais tombée. Il m’avait fait un croc-en-jambe. Youpie.
    Je gardai mon calme, sous le regard narquois du sale gamin, et tentai de rassurer la mamie.

    « Ce n’est rien Madame… ce sont des choses qui arrivent… »

    Je me redressai alors, sous le regard de toute la salle –serveurs compris– et d’un ton gêné, m’adressai au jeune homme qui m’avait servi de coussin. Heureusement qu’il était là, lui. Je me serai pris sa chaise, ou même la table en pleine tête. Or, ma tête avait assez souffert la semaine dernière. Enfin, s’il n’avait pas été là, je n’aurais pas été recouverte de café. Café qui cela dit en passant, n’était pas froid. Enfin, le point positif était que mes nouveaux achats étaient intacts, grâce à leur sac en plastique.

    « Excusez-moi monsieur euh… enfin ce n’est pas vraiment ma faute mais bon… je m’excuse quand même. »

    Sale gamin de merde. En tous cas, ma remarque eut le don d'embarrasser encore plus la pauvre grand-mère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une chute peu banale [PV Nick]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sunday, bloody sunday ::  :: 
Centre-Ville
 :: 
Les cafés et restaurants
 :: 
Starbuck Coffee
-