Partagez|

Entre Luxure et Envie [Asmodée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

✘ Messages : 157
✘ Age : 30
✘ Célébrité : Anne Hathaway
✘ Copyright : Me & Tumblr
✘ Série : Shatter Bay
✘ Puissance : 340
✘ Your Job : Ecrivaine
✘ Pouvoirs : Charme - Manipulateur de pensées - Communication mentale - Confusion - Hypnose - Télépathie
✘ Votre Péché : l'Envie

Journal de Bord
X Relation's Ship :
X Your Game:
X Combativité :
0/1000  (0/1000)
avatar
Leviathan
MessageSujet: Entre Luxure et Envie [Asmodée] Jeu 27 Juin - 11:15



Asmodée & Leviathan
« Entre Luxure et Envie »


Chaleur. Ardeur. Ferveur. Passion. Envie. Tels étaient les maîtres mots pouvant définir au mieux l’ambiance qui régnait une fois de plus au sein du Baltic Room. De sa simple condition humaine, ce n’était guère le genre de lieux qu’affectionnait Tala mais, pour Leviathan, c’était bien toute autre chose. La proximité de la foule, le laisser aller de tous ces individus se déhanchant dans un théâtre de démonstration primaire de leur sensualité, de leur beauté, de leur charisme… Mais aussi de leurs envies les plus basiques. Au diable les innocents cherchant à prétendre que leur venue ici était mue par un désir simple et innocent comme le simple amusement. Non, aux yeux de notre Démon, on ne venait pas ici-même pour se perdre dans l’ennui de la retenue et de la bienséance. Implicitement, chacune des personnes présentes avait un but beaucoup moins avouable, beaucoup plus pervers, vicieux. Et telle était la raison de son plaisir et de sa présence actuelle : la manifestation du vice ! Le vice… Non pas un danger mais bien une vertu. La vertu fondamentale de la liberté. La vertu fondamentale de cette sensation de vie qui rythmait tous les êtres, tous les individus. Le goût de la bonté, de l’humanité, du respect et de l’amour ne représentait que des principes illusoires visant la perfection mais en aucun cas une vertu quelconque, contrairement à tout ce que l’Homme ne cessait de véhiculer. Être vertueux, c’est avoir le courage de prendre conscience de sa nature et de tous les desseins qui s’y rattachent. Être vertueux, c’est se montrer tel que l’on est au fond de soi sans porter le moindre masque. Être vertueux, c’est accepter la part d’obscurité régnant dans nos âmes et nous laissant vivre ce que l’on qualifie de folies. Une manière de pensée certes singulière mais qui définissait pleinement la perception de notre Démon de l’Envie face au comportement des êtres vivants et de leurs pathétiques chimères existentielles.

Demeurant sagement assise sur sa chaise, Leviathan observait. Leviathan attendait. Durant son long séjour loin du monde des Hommes, elle avait gardé bon espoir que cette espèce ne cesserait de sombrer dans son imperfection et sa propre malice. Un espoir qui lui donnait sans cesse le goût et le profond désir de les voir tous succomber à cette part ‘maléfique’, voire ‘démoniaque’ ou tout simplement primaire qui régnaient en eux. Une partie de leurs âmes imparfaites qu’elle guettait dans le moindre geste, dans le moindre comportement de l’ensemble des personnes présentes. Mais rien, absolument rien. Dans une profonde déception au goût amer, elle se voyait être le témoin d’une sagesse mêlée à de la retenue, à l’exception de quelques couples se formant et se rapprochant. Du désir luxuriant, certes, néanmoins aucune jalousie, aucune convoitise. Pas d’envie pour laquelle on était prêt à se déchirer et à se détruire… Quel malheur ! A croire qu’elle devrait se charger une fois de plus de manipuler toutes ces marionnettes pour s’offrir un spectacle un tant soit peu distrayant. La seule distraction actuelle qu’elle possédait n’était autre que son voisin de comptoir. Un homme dans la trentaine, à l’allure pas très ragoutante malgré le costume porté et qui ne cessait de déblatérer des propos ressemblant à une tentative maladroite de séduction. Le seul mérite de cet imbécile ? Le fait que Leviathan n’avait eu aucune difficulté à le convaincre de lui offrir les consommations de sa soirée. Il faut dire qu’en dehors de ses talents, l’apparence élégante et raffinée de la Démone jouait en sa faveur. Jonglant entre une image stricte et pourtant désirable, elle arborait un tailleur bleu nuit, dont l’ouverture du veston et de la chemise offrait au regard le délice d’un charmant décolleté. Sa jupe, à la coupure parfaitement droite, s’arrêtait au sommet de ses genoux et laissait entrevoir la finesse de ses jambes et la volupté de ses cuisses. Leviathan avait toujours eu un certain raffinement pour ses tenues et, fort heureusement, la garde-robe de Tala répondait suffisamment à ses attentes… Bien que l’achat de deux trois robes plus suggestives ne serait nullement superflu.

« Un autre Manhattan s’il vous plait ! »

Souffla-t-elle à l’attention du barman pendant que son vis-à-vis ne cessait de chercher une trace de son attention à elle. Posant son regard sur un couple aux abords de la piste puis sur son ‘partenaire’, elle lui offrit un charmant sourire. Son corps se pencha légèrement en avant, face à cet homme, et elle laissa l’une de ses mains venir se poser sur la nuque de l’individu, y traçant un petit cercle du bout de son index.

« Ne te voile pas la face. Je ne suis pas celle que tu désires… »

Murmura-t-elle tout en laissant finement glisser son doigts depuis la nuque jusqu’à la joue de l’individu, l’obligeant ainsi à tourner la tête vers le couple précédemment observé. Le sourire toujours présent, elle se pencha d’avantage afin que ses lèvres ne soient plus qu’à un centimètre de l’oreille de sa victime.

« Regarde-le… Suffisant, arrogant. Il te nargue en convoitant celle qui t’es promise et tu restes là sans te défendre, sans réagir. Oublie donc ta retenue, oublie donc tes faiblesses et va reprendre tes droits sur cette femme. Cet homme a volé ce qui t’appartenait, le châtiment doit être exemplaire. Il n’y a pas de pardon possible pour une telle infamie… »

L’envie de la colère. Tel était un des aspects des désirs suggérés qu’elle appréciait le plus. Et, avec contentement, elle n’eut pas à attendre longtemps pour se débarrasser des discours ennuyeux de sa victime et le voir partir vers le couple, l’esprit totalement enivré par les propos de notre Démone. Il partait en fautif, sous l’apparence d’un malade ou de ce que l’on pourrait appeler un psychotique mais elle s’en moquait éperdument. Grâce à son intervention, Leviathan prenait maintenant plaisir à porter son nouveau verre à ses lèvres tout en se délectant d’un conflit désormais inévitable…


code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✘ Messages : 190
✘ Age : 31
✘ Célébrité : Amber Heard
✘ Copyright : Gifs :Tumblr & Spirit | Avatar : Tearsflight | Code Sign : Silver lungs
✘ Série : Shatter Bay
✘ Puissance : 285
✘ Your Job : Mannequin et étudiante en photographie
✘ Where are you ? : Shatter Bay
✘ Pouvoirs : Charme - Contact luxurieux - Souffle de sentiments - Grâce féline
✘ Votre Péché : Luxure
✘ Your Mood : Charmeuse

Journal de Bord
X Relation's Ship :
X Your Game:
X Combativité :
0/1000  (0/1000)
avatar
Asmodée
    ✘ Asmodée
    La luxure faite femme
MessageSujet: Re: Entre Luxure et Envie [Asmodée] Mer 10 Juil - 15:14



Leviathan & Asmodée
« Entre Luxure et Envie »

Revivre, enfin. Etre libre de ses mouvements, pouvoir à nouveau être actif et faire chavirer tant de cœurs, qu’est-ce que cela avait manqué à la démone de la luxure. Se sentir vivre, c’était cela qui lui avait tant fait défaut lorsqu’elle était coincé dans la boîte de Pandore et aujourd’hui, elle comptait bien en profiter à nouveau et faire de nouveau parler d’elle quand l’occasion le lui permettait. Il ne fallait pas faire n’importe quoi, de nombreux ennemis étaient aux trousses des démons et coincés à Shatter Bay, il fallait se la jouer plus discret que d’habitude. Elle ne pouvait pas quitter la ville si les choses se compliquaient. Ce n’était pas tant qu’elle avait peur de qui que ce soit mais clairement, elle voulait pouvoir s’amuser sans avoir à regarder derrière elle sans arrêt et sans que quelqu’un ne vienne l’emmerder lorsqu’elle serait en affaire ou sur un coup. Il lui fallait donc trouver une solution pour sortir de cette foutue ville tout en cherchant un bon moyen de se venger de Klaus, celui qui l’avait envoyée dans cette maudite boîte. Bref, ça n’était pas encore la grande joie mais le simple fait d’être de retour la remplissait de satisfaction. Et ce soir, elle avait envie d’en profiter, tout simplement.

Alors, Asmodée n’allait pas se priver de se rendre au Baltic Room l’une des boîtes les plus fréquentées des gens de la ville. Un endroit où il était certain que la démone de la luxure pourrait s’amuser comme jamais. Où elle pourrait jouer avec tous ces humains et les faire faire ce qu’elle souhaite par un simple touché… Quand elle arriva sur place, elle sentit immédiatement une aura qu’elle reconnaitrait entre toute, celle de Leviathan, le démon de l’Envie. Apparemment, elle avait eu la même idée qu’elle et surtout, le démon semblait déjà à l’œuvre puisque lorsque la blonde entra dans la boîte deux jeunes hommes se battaient les ferveurs d’une jeune femme. Bien sûr, elle pouvait ne rien à voir dans cette histoire mais il y avait beaucoup de chance que ce soit le cas. La belle blonde s’approcha sensuellement de la brune tout en sentant les regards désireux des mâles mais également de certaines femmes. Quand elle fut à la hauteur de la brune, elle demanda au barman un whisky on the rocks et s’installa sur la chaise haute à côté du démon. Sans tourner le regard elle lâcha :

« Je vois que tu es déjà à l’œuvre ! Moi qui pensais que j’allais m’amuser ce soir, je ne peux pas rêver mieux ! J’ai bien envie de les rendre fous tous ces gens, cela fait tellement longtemps ! »

En tant que démon de la luxure, la passion était l’un des traits de caractères d’Asmodée et quand elle se sentait excitée, elle ne pensait plus à être raisonnable et à se montrer discrète. C’était dans ces moments-là qu’elle avait fait le plus de massacres mais là, elle pouvait disparaître avant même qu’on sache qui était derrière tout cela. Ici, ça ne lui sera pas possible. En soupirant, elle rajouta :

« Mais je vais me contenter de quelques âmes ! Ces deux-là me semblent un défi à ma hauteur ! »

Lâcha-t-elle en tournant finalement son regard vers Leviathan et en lui montrant deux hommes qui semblaient attirés l’un par l’autre mais qui n’osaient pas aller l’un vers l’autre. Un sourire narquois s’afficha sur le visage de la blondinette.

code by shiya.



- Lust of flesh and bones. -
Ma couleur est Indianred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✘ Messages : 157
✘ Age : 30
✘ Célébrité : Anne Hathaway
✘ Copyright : Me & Tumblr
✘ Série : Shatter Bay
✘ Puissance : 340
✘ Your Job : Ecrivaine
✘ Pouvoirs : Charme - Manipulateur de pensées - Communication mentale - Confusion - Hypnose - Télépathie
✘ Votre Péché : l'Envie

Journal de Bord
X Relation's Ship :
X Your Game:
X Combativité :
0/1000  (0/1000)
avatar
Leviathan
MessageSujet: Re: Entre Luxure et Envie [Asmodée] Mer 7 Aoû - 13:24



Asmodée & Leviathan
« Entre Luxure et Envie »


Un frisson. Un frisson sous la forme de l'ivresse, du désir et de la passion. Leviathan avalait une gorgée de son verre lorsque se manifesta cette sensation grisante de plaisir charnel. Une sensation puissante, ravageuse, dévastatrice et on peut plus enivrante. Une sensation qui fit naître un sourire aux coins de ses lèvres pendant qu'elle gardait précieusement pour elle l'initiatrice d'une telle aura. Oui, il n'était nullement question de magie noire, de sortilège ou encore de tentative de corruption quant aux ressentiments du Leviathan, non. Mais d'avantage question d'un appel, d'un écho, d'une réponse et d'une évidence. L'ôte de Tala n'était plus le seul démon de la famille des Sept. L'un de ses frères, l'une de ses soeurs, l'une de ses six autres moitiés venait de pénétrer en ces lieux de festivités. Et sous l'intensité du frisson ressenti, Leviathan ne pouvait mettre qu'un seul et unique nom sur cette essence démoniaque : Asmodée. La Luxure.

La puissance et le rang supérieur que pouvait posséder Leviathan émanait purement et simplement du fait qu'il pouvait aller jusqu'à brimer l'envie de ses congénères par nécessité ou amusement. Mais cette puissance, elle n'en fit jamais usage face à la Luxure. Autant dire qu'il était plutôt question de phénomène inverse une fois qu'Asmodée était dans les parages. Au lieu de brimer la notion d'Envie, Leviathan préférait mille fois l'enflammer, l'embraser et ainsi renforcer la nature même luxuriante des pouvoirs de sa consoeur pour en offrir une sensation plus explosive et plus irrésistible que tout. Un toucher pour éveiller les sens et les plonger dans une chaleur extrême. Un murmure pour amener la suggestion capable de transformer chacun de vos actes en de nouvelles volontés intolérables et si plaisantes. Un toucher murmuré pour que la cible, la victime, devienne totalement frénétique de ces deux émotions ressenties, inculquées, forcées. Oui, par la présence d'Asmodée, Leviathan trouvait en ces lieux une nouvelle compagne de jeu qui pourrait lui permettre de se distraire avec encore plus de sournoiserie, de plaisir, de sadisme et de malice. Pauvres créatures humaines pathétiques : le sort de cette soirée ne vous appartenait désormais plus !

Son attention portée sous ce spectacle inquiétant, ses iris glissèrent sous la silhouette majestueuse et tout simplement parfaite qu'avait choisi d'arborer le démon de la Luxure. Un fin et délicat mordillement de lèvres se manifesta sous ce spectacle, et d'autant plus en ressentant l'aura on ne peut plus proche de la démone à ses côtés.

« Je ne pouvais attendre et résister à... l'ENVIE... de reprendre mes marques en soumettant ces piètres créatures pathétiques... »

Souffla-t-elle contre son verre avec ce phrasé particulier, à la fois condescendant et néanmoins excessivement posé.

« Toutefois, jouer à deux pourrait d'avantage être plaisant et satisfaisant. »

Susurra-t-elle tout en redéposant son verre sur le bar. Une main glissant dans ses cheveux, elle replaça précieusement une mèche derrière son oreille alors que son sourire s'élargit légèrement sous les confidences de sa 'partenaire'. Le regard posé sur les deux individus en question, Leviathan semblait déjà témoigner d'une certaine hâte quant à ce que pourrait faire Asmodée.

« Dans ce cas... »

Leviathan pivota sur son tabouret pour se retrouver face au corps de la démone. D'un revers de la main, elle s'offrit le luxe de venir caresser la joue de la blonde du revers de sa propre main.

« Que dirais-tu de me prouver que je peux encore avoir confiance et fantasmer sur l'étendue de ton savoir-faire en la matière ? »

code by shiya.






My Only One <3:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✘ Messages : 190
✘ Age : 31
✘ Célébrité : Amber Heard
✘ Copyright : Gifs :Tumblr & Spirit | Avatar : Tearsflight | Code Sign : Silver lungs
✘ Série : Shatter Bay
✘ Puissance : 285
✘ Your Job : Mannequin et étudiante en photographie
✘ Where are you ? : Shatter Bay
✘ Pouvoirs : Charme - Contact luxurieux - Souffle de sentiments - Grâce féline
✘ Votre Péché : Luxure
✘ Your Mood : Charmeuse

Journal de Bord
X Relation's Ship :
X Your Game:
X Combativité :
0/1000  (0/1000)
avatar
Asmodée
    ✘ Asmodée
    La luxure faite femme
MessageSujet: Re: Entre Luxure et Envie [Asmodée] Mar 27 Aoû - 15:51



Leviathan & Asmodée
« Entre Luxure et Envie »

Son acolyte, démon de l’Envie abordait un corps superbe moulé dans une robe qui mettait ses formes parfaitement en valeur. Elle aurait pu faire une parfaite démone de la luxure si elle n’était pas celle de l’Envie. Leviathan pourrait rendre fou n’importe quel homme de la pièce et toutes les femmes enclines à apprécier le plaisir lesbien. A la place, elle rendrait fou les gens par leur désir de posséder tout ce qui leur donnait envie et Asmodée se proposerait pour devenir la tentatrice de l’amour, ce qui rendrait deux fois plus fous les gens autour des deux jeunes femmes qui cachaient au fond des démons impitoyables. Depuis que les démons des péchés capitaux avaient été enfermés dans leur boîte de Pandore, Asmodée n’avait pas l’occasion de revoir les six autres démons, à l’exception de Belphégor. Bizarrement, dès qu’elle avait été libérée, la démone était immédiatement partie à la recherche du démon de la paresse. Si les choses étaient souvent électriques entre eux, la blondinette ne pouvait s’empêcher de le chercher et de succomber à son charme. Après tout, la démone de la luxure ne risquait pas de s’empourprer à l’idée de succomber à la tentation de son propre péché. Et si elle succombait à son charme, Belphégor en était au même point. Aucun des deux n’arrivait à se passer de l’autre, aucun des deux n’arrivait à mettre un terme à ce qu’ils vivaient. En réalité, il n’y avait pas d’amour, pas entre deux démons aussi sanglants et froids mais le démon était l’un des seuls qu’elle écoutait parmi les six autres démons des péchés capitaux. Leviathan était l’autre seul démon qu’elle avait toujours écouté parce que celui-ci avait toujours été son allié dans les batailles. Comment pourrait-il en être autrement entre la luxure et l’envie ? Ces deux péchés allaient de pair et s’alliaient parfaitement pour rendre fou les pauvres humains qu’ils croisaient sur leur route.

« Je ne pouvais attendre et résister à... l'ENVIE... de reprendre mes marques en soumettant ces piètres créatures pathétiques... »

La brune avait lâché cela dans un souffle, aussi peu perceptible qu’un murmure mais déjà l’excitation se lisait sur le visage de la blonde. Il ne lui en fallait pas plus pour succomber à son péché : la perspective d’un massacre, du sang et de la folie lui faisait déjà tourner la tête rien qu’en pensant à ce qui arrivait à ces pauvres êtres insignifiants.

« Toutefois, jouer à deux pourrait d'avantage être plaisant et satisfaisant ! »

Un sourire ravi se dessina sur son visage tandis qu’elle regardait la piste de danse, là où des couples se bécotaient, où des gens seuls – célibataires ou non – se tournaient autour, espérant ne pas repartir comme ils étaient venus, seuls. La perspective de pouvoir être deux sur le dos de ces pauvres ignorants était palpitante et la blondinette regardait déjà avec envie la piste de danse où le couple dont elle parlait quelques secondes plus tôt.

« Dans ce cas... Que dirais-tu de me prouver que je peux encore avoir confiance et fantasmer sur l'étendue de ton savoir-faire en la matière ? »

La brune était maintenant face à la blonde et les étincelles de plaisir pouvaient déjà se sentir entre les deux femmes. Elles n’avaient qu’une hâte : se remettre à l’ouvrage et avoir le plaisir de faire à nouveau équipe. La main de Leviathan vint se poser sur la joue de la démone de la luxure et son sourire s’élargit à nouveau. Elle attrapa la main de la brune dans un mouvement rapide et porta sa main à sa bouche, elle avait conscience des regards qui se posaient sur ce qu’ils pensaient être un couple de femmes. Elle suça le doigt de la jeune femme, sachant que beaucoup d’hommes se consumeraient rien qu’en regardant cette scène. Cela ne dura qu’une seconde mais elle sentit déjà les âmes fondre face à ce qui se passait entre les deux femmes et le désir monta en elle. Puis, doucement, elle reposa la main de la brune sur sa cuisse ne manquant pas de la lui caresser lorsqu’elle lâcha la main de Leviathan. La blonde se leva doucement et murmura à l’oreille de la jeune femme :

« Regarde-moi faire ma belle ! »

Lui dit-elle tout en sachant que tous les démons des péchés capitaux se valaient, Asmodée n’avait jamais été supérieure à Leviathan mais elle lui demandait une démonstration et elle la lui donnerait. Asmodée s’approcha de la piste de danse d’un pas sensuel, tous les regards se posèrent à nouveau sur elle, comme si elle était la seule au monde. Il fallait bien avouer que le corps qu’elle possédait lui permettait de tels ravages, cette Grace était superbe. Elle s’approcha du couple dont elle parlait une minute avant, elle toucha la femme d’un revers de la main sur le visage. Celle-ci semblait, à présent, hypnotisée par le regard bleu de la blondinette. Asmodée s’éloigna d’elle pour se rapprocher de l’homme, elle lui toucha le bras et il baissa son regard sur la main qui venait de se poser sur son bras. Puis, elle s’éloigna dans une fumée de parfum, comme si elle avait été un fantôme. Elle revint vers la brunette et se rassit à sa place, sachant très bien ce qui était en train de se passer. Et quand elle se tourna à nouveau vers la piste, les deux jeunes gens qu’elle avait touché se sautaient dessus, ils se chevauchaient alors qu’ils dansaient toujours. Ils étaient comme seuls au monde et se consumaient d’amour l’un pour l’autre. Un sourire de satisfaction s’afficha sur son visage tandis qu’elle s’embrasait du feu qui les consumait. Son tabouret s’était rapproché de celui de Leviathan, elle était proche d’elle à présent. Son regard était toujours absorbé par le spectacle du couple qui mourait littéralement l’un pour l’autre. Ils finiraient dans une chambre d’hôtel ou chez eux à baiser jusqu’à ce qu’ils en crèvent. Asmodée avait mis assez de pouvoir pour qu’ils en  arrivent là. Après tout, cela faisait deux siècles qu’elle n’avait pas utilisé son pouvoir, elle n’avait aucune envie de se limiter à juste leur faire mal.

« Tout cela est si excitant ! »

Lâcha-t-elle toujours le regard visé sur la piste de danse mais, elle se tourna vers la brune quand elle eut fini de parler. Son pied remonta le long de la jambe de la jeune femme, comme une invitation et sincèrement, avec le corps de déesse de Léviathan, il faudrait être difficile pour ne pas succomber à une nuit d’ivresse avec elle. Asmodée rapprocha son buste de celui du démon :

« Montre-moi ce que tu sais faire aussi ! »

Lui susurra à l’oreille la démone, l’invitant à une partie de débauche non seulement dans le bar mais également dans son lit par la suite.

code by shiya.



- Lust of flesh and bones. -
Ma couleur est Indianred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Entre Luxure et Envie [Asmodée]

Revenir en haut Aller en bas

Entre Luxure et Envie [Asmodée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sunday, bloody sunday ::  :: 
Fast rp
 :: 
Mini-Rp
-