Partagez|

Hope | J'ai perdu tout espoir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

✘ Messages : 545
✘ Age : 31
✘ Célébrité : Kristen Bell
✘ Copyright : Gifs :Tumblr | Avatar : Cecile | Code Sign : Silver lungs
✘ Série : Shatter Bay
✘ Puissance : 588
✘ Your Job : Propriétaire d'un orphelinat
✘ Where are you ? : Shatter Bay
✘ Pouvoirs : Auto-guérison - Electrokinésie - Immortalité limitée
✘ Votre Péché : Paresse
✘ Your Mood : Bonne

Journal de Bord
X Relation's Ship :
X Your Game:
X Combativité :
0/1000  (0/1000)
avatar
Hope K. Page
    ✘ Miss Page
    Seule au monde
MessageSujet: Hope | J'ai perdu tout espoir... Sam 8 Juin - 10:56


& Hope Kaileigh Page


MYSELF

♔ âge; 30 ans d'apparence mais 126 ans en réalité ♔ métier; propriétaire d'un orphelinat ♔ état civil; veuve ♔ nationalité; Anglaise ♔ créature; Sorcière ♔ camp; Bien ♔ série; Shatter Bay ♔ péché; Paresse ♔ avatar; Kristen Bell ♔ groupe; Specials

j'aime

✎ j'aime les enfants
✎ j'aime aider les autres
✎ j'aime le coca-cola
✎ j'aime la cuisine italienne
je déteste

✎ je déteste mon pouvoir d’auto-guérison
✎ je déteste penser à ma fille défunte
✎ je déteste les personnes désagréables et méchantes
✎ je déteste les échecs

story of my life
je vais tout te raconter


22 avril 1905

Aujourd’hui, j’ai dix-huit ans, cela devrait être un jour faste pour moi mais il ne l’est pas. Mère est décédée des suites de la tuberculose. J’aimais mère, je passais énormément de temps avec elle et tout ce que j’avais appris me venait d’elle. Mère m’a appris les bonnes manières à la française, le pays d’où elle venait. Elle m’a appris l’altruisme, la gentillesse, la gratitude, le respect mais également à ne pas trop me laisser faire. Dans une époque où les femmes doivent être au service des hommes, elle m’expliquait que cela ne devait pas être mon cas, que je pouvais essayer de ne pas me plier aux ordres des hommes sans non plus leur manquer de respect… Pourtant, dès ma naissance le vingt-deux avril mil huit cent quatre-vingt-sept, père m’avait promise à Karl Jeffrey Miller, un riche de bonne famille. Sur ce point, mère ne put rien faire et je compris que les conseils de mère étaient vains… Cet événement bouleversa à jamais ma vie puisque j’étais proche de mère et peu de père qui profita de ce jour pour annoncer à la famille que je me mariais avec Karl. C’était l’occasion pour lui de se débarrasser de moi et de pouvoir se remarier. Et bien oui, un Westminster était un bon parti et les plus grandes pimbêches tentèrent de mettre le grappin sur père qui n’en était pas mécontent. Mais, une seule parvint à ses fins : miss Aliénor Juliet McGregor, une jeune femme d’à peine vingt-trois ans… Elle deviendrait son petit trophée, une jeune femme qui l’écoutait enfin, elle était bien différente de mère.

Voilà comment à dix-huit ans, je me retrouve mariée à un homme que je n’aime pas. Je ne l’ai jamais aimé, ni maintenant, ni quand j’étais enfant. Mère ne cessait de me répéter qu’elle arriverait à convaincre père de ne pas me faire épouser quelqu’un que je n’aimais pas mais dès la mort de mère, il en profita pour me marier à la première occasion. Parce qu’il était trop faible pour refuser les désirs de mère, il n’aurait pu le faire si elle était en vie. Par contre, il n’en avait que faire de moi et de mes désirs, seule comptait mère. Ils s’aimaient lorsqu’ils se sont mariés et mère ne voulait pas que je me marie de force… Là où elle est en ce moment, je suis certaine qu’elle en veut à père de ce mariage arrangé, même s’il était prévu depuis ma naissance…

Septembre 1906

Cachant mon visage, je sors de l’hôtel que je fréquente depuis quelques semaines. Là-bas, j’y emmène mon amant, un ami de mon mari. Je ne l’aime pas et je ne compte pas lui rester fidèle : ils m’ont obligé à me marier avec lui, je n’en reste pas moins une jeune femme de dix-neuf ans qui a ses petites envies et qui a besoin d’amour. Karl ne m’aime pas, il ne m’a épousée que pour ma dote et mon héritage. Et pour quelques parties de jambes en l’air, rien de plus. Mais l’amour, j’ai besoin de le trouver autre part, dans le bras d’Etienne GranJean, un aristocrate français dont j’aime le romantisme et l’accent. Il m’apprend le français, langue maternelle de mère. Lorsque je suis dans ses bras, dans cet hôtel, je m’échappe et je revis. Je ne doute pas que cela ne durera pas éternellement, il finira par se lasser de moi mais je profite du moment présent et de l’amour que je peux recevoir sur ce moment. Parce que, de toute manière, je ne pourrais pas lui offrir plus et qu’il ne pourrait pas m’offrir plus non plus. A présent, je retourne dans la grande maison froide et sans amour que je partage avec Karl mais j’aurais au moins eu mon petit moment de bonheur pour la journée…

Juillet 1907

J’ai à peine vingt ans et me voilà déjà veuve. Je viens de recevoir la visite de la police qui m’annonce que mon mari est décédé dans un accident de voiture. Je n’arrive pas à être triste, il ne m’intéressait pas parce qu’il n’était pas un homme bon, loin de là. Il était méprisant et généralement violent, il ne méritait peut-être pas de mourir aussi jeune mais je n’arrive pas à être triste de sa mort, il ne l’a pas démérité. De plus, en tant que veuve, je viens d’hériter de sa fortune entière et je deviens libre. Veuve aussi jeune : voilà mon ticket pour la liberté. Mère espérait que je puisse vivre libre comme elle le pouvait avec père et son souhait est exhaussé. Sauf que je n’ai plus d’hommes dans mes pieds, je suis également libre de ce côté-là, je dois dire que je m’en réjouis. Cependant, pour la bienséance, je ne peux le montrer, je dois pleurer et montrer le chagrin qui n’existe pas en moi pour la bienséance. Ce serait mon dernier devoir envers mon mari et c’est bien peu comparé à la fortune qui m’attend…. Père vient d’arriver, il m’aide à préparer l’enterrement de Karl. Je serais bien soulagée lorsque tout cela sera fini.

23 août 1907

Quelle nouvelle ! Je viens d’apprendre que je suis enceinte… Je n’ai que vingt ans, bientôt vingt-et-un ans mais me voilà future mère. Je ne doute pas du père de mon enfant, il s’agit de Gabriel Harrison, un homme qui me vend ses charmes depuis deux ans. Je trouve que c’est plutôt une bonne nouvelle. Evidemment, je ne cherchais pas à l’être, je me trouve peut-être un peu jeune mais c’est la coutume. Le seul problème : je n’ai pas retrouvé de mari et les gens se poseront certainement beaucoup de questions. Heureusement, je ne suis pas du genre à m’occuper des quand-diras-t-ont. J’ai été très bien élevée et je sais me comporter en société, mon rang le veut mais je ne suis pas du genre conventionnel et j’aime parfois être loufoque. C’est un trait qui va de pair avec ma tolérance : je n’ai aucun souci à me mêler aux personnes de moindre rang que moi, le rang ne m’intéresse pas, contrairement à beaucoup de monde de mon entourage et de ma classe sociale.

C’est certainement pour cela que le père de mon enfant n’est pas forcément un homme de haut rang, c’était un homme que j’ai rencontré lors de mes sorties dans un bar. Tout de suite, je l’ai beaucoup apprécié et nous avons énormément discuté cette soirée-là et j’ai fini la nuit avec lui. Au petit matin, il était déjà parti mais j’eus l’une des meilleures nuits d’amour de sa vie mais je n’avais pas dit mon dernier mot, je voulais le revoir et y arrivai. Par l’intermédiaire de l’une de mes amies, je retrouvai sa trace et je découvris qu’il vendait ses charmes. Je décidai donc d’en profiter à mon tour nous passâmes une puis deux et enfin régulièrement nous nous revîmes. Tout était simple avec Gabriel, je me laissais aller et puis, je le payais et il repartait… Les choses étaient simples : j’avais les avantages d’un homme sans devoir quitter ma liberté. C’était un grand avantage, jusqu’à ce que je tombe enceinte… Si je ne m’occupais pas des convenances, il n’en restait pas moins que le père de mon enfant vendait ses charmes et, sincèrement, je ne pense pas qu’il aurait voulu prendre ses responsabilités. Je ne veux plus le voir, je préfère qu’il reste en dehors de la vie de sa future progéniture.

16 mars 1910

Aujourd’hui marque les deux ans de ma petite Grace. Elle n’est pas encore très âgée mais pourtant, j’ai déjà l’impression de me retrouver dans son caractère de petite fille : elle est attachante, douce, parfois capricieuse et impulsive. Ce n’est pas encore marqué comme chez moi mais je suis sûre que si mère était encore de ce monde, elle me reconnaîtrait en elle. Elle tient également de son père : la gentillesse, la douceur et son côté colérique. Je dois dire qu’après réflexion, j’ai décidé de retrouver la trace de Gabriel mais je n’arrive pas à le retrouver, je n’ai pas dit mon dernier mot, je peux me montrer persistante quand je veux quelque chose mais pour l’instant mes recherches ont été vaines. Je regrette de ne pas lui avoir avoué quand j’avais encore des contacts avec lui, maintenant, j’ai peur qu’un jour, Grace ne me pose des questions sur lui et que je ne puisse lui dire la vérité. Elle m’en pose déjà un peu, me demandant pourquoi il n’est plus là. Je lui ai dit qu’il était un marin qui voyageait et qu’il était mort en mère… Je n’aime pas lui mentir, elle mérite mieux mais tant que je n’aurais pas retrouvé la trace de Gabriel, je ne lui dirais rien, cela lui ferait plus de mal qu’autre chose.

Avril 1912

Que se passe-t-il ? Que fais-je encore vivante ? Le Titanic n’a-t-il pas sombré ? Je me souviens maintenant, j’étais à bord d’un canot de sauvetage avec Grace… Quelle chance d’être parmi les survivants… Mais quand je pense que tous ces gens sont morts… Est-ce que Gabriel fait partie de ces gens ? Parce que oui, c’est la raison de ma présence sur ce paquebot de malheur. Il était pourtant superbe. J’ai appris qu’il avait eu un billet pour le Titanic et j’ai décidé d’en prendre un aussi pour ma fille et pour moi. Il était temps qu’il prenne ses responsabilités, en tout cas, s’il le souhaite. Mais, je ne pouvais plus cacher ce secret à Gabriel et surtout à Grace, tous les deux ont le droit d’apprendre ce qu’ils sont l’un pour l’autre. A quatre ans, elle est en âge de comprendre et il fallait qu’elle rencontre Gabriel, ce qui n’arriva jamais… Je n’ai jamais eu de nouvelles du jeune homme… Est-il vraiment monté à bord ? Je n’en suis pas sûre vu que je ne l’ai pas trouvé les deux jours qu’a navigué le Titanic…

Septembre 1922

Ma petite Grace venait d’avoir quatorze ans… Ce fut sa dernière année vivante dans ce monde… Un stupide accident de cheval a mis fin à son existence et a failli mettre fin à la mienne. En tant que sorcière spirituelle, j’ai le don de m’auto-guérir mais je peux vous le dire, j’aurais réellement pouvoir guérir ma fille… A quoi cela sert-il d’être une sorcière si l’on ne pouvait pas guérir ceux qu’on aimait. Je ne suis pas égoïste, je n’ai donc aucun besoin de ce don à la noix… Pourquoi puis-je m’auto-guérir alors que je ne le peux pas guérir ceux que j’aime ? C’est vraiment le pire don que l’on peut avoir… Cela fait quelques années que je sais que je suis sorcière. Mes parents ne me l’ont pas dit mais à l’âge de dix-huit ans, j’ai découvert que j’avais aussi le don d’immortalité limitée. Ce que cela veut dire : qu’à partir de mes dix-huit ans, j’ai fini par arrêter de vieillir à la même vitesse que les humains. Contrairement à l’immortalité tout court, je vieillis mais je vieillis moins vite… Ce qui veut dire que j’ai souvent l’air plus jeune que mon âge… J’évite d’ailleurs de vivre au même endroit trop longtemps, les gens se poseraient des questions… Ce sont mes deux seuls pouvoirs pour l’instant et franchement, j’aurais préféré ne pas être une sorcière : l’immortalité limitée et l’auto-guérison ne vont être qu’un supplice pour moi… Perdre sa fille, c’est la pire chose que l’on puisse vivre… Une belle balade en cheval, un temps merveilleux, les oiseaux qui chantent… Mais, une chose faisant peur aux chevaux qui s’emballent et nous font tomber du cheval… Grace mourut sur le coup… Je fus blessée mais je pus me guérir, et j'espérais sincèrement que Grace serait encore vivante… Mais c'était trop tard… Mais, j'aurais pu la guérir si j'avais eu le don de guérison, cela n’aurait pas été trop tard…

Septembre 1972

Cinquante ans, cela fait cent ans que ma fille a disparu et le vide qui s’est créé en moi ne disparaît pas. Je n’ai pas toujours eu le courage de vivre sans elle, j’ai eu de grosses périodes noires et je ne sais toujours pas comment j’ai réussi à ne pas faiblir et quitter ce monde par moi-même. Cent ans et ce vide est toujours là : elle me manque, terriblement, comme jamais personne en m’a manqué. Dès que je vois une mère et sa fille, je fonds en larme et me rappelle des belles années que j’ai vécu avec elle… J’ai sombré dans la drogue et l’alcoolisme après sa mort, j’ai très vite réussi à reprendre pied mais ce fut difficile. Ce fut grâce à une cause que j’ai réussi à remonter la pente : la cause des orphelins. En hommage à ma fille, j’ai créé un orphelinat où j’ai accueilli de nombreux enfants qui étaient sans parents. J’ai passé d’une ville à l’autre, créant ces orphelinats dans chaque ville où je passais. Cela fait dix ans que je suis installée à San Francisco aujourd’hui et cela fait dix ans que je suis à la tête d’un nouvel orphelinat. Ce n’est pas facile de quitter son établissement, là où l’on a créé de grands liens avec ses enfants. A chaque fois, c’est un peu comme si je perdais à nouveau ma fille… Mais, c’est ce que je dois faire pour tromper les gens, je ne vieillis pas, ce qui ferait bizarre si je restais dans la même ville.

Février 2005

Comment ai-je fait pour me faire coincer dans cette maudite ville ? Les gens vont finir par se poser des questions sur ma nature, sur le fait que je ne vieillis pas. J'ai voulu ouvrir un orphelinat ici et voilà que je risque d'être coincée pour l'éternité. C'est peu dire avec moi qui ait un métabolisme ralenti... Comment vais-je pouvoir faire croire aux gens que je suis normale alors qu'ils ne me verront pas vieillir, il faudrait que je me cache, que je reste enfermée et que je trouve un autre moyen de vivre pour ne pas me faire repérer quand le moment sera venu... En attendant, il faut absolument que je trouve une solution à mon problème, il faut que je trouve une solution pour sortir de cette maudite ville...

Février 2013

Je n’y crois pas, je n’arrive pas à croire que tu n’es pas mort. Ce jour dans le Titanic, j’étais certaine que tu n’étais plus des nôtres… Te revoir, toi Gabriel Harper, ravive de grandes blessures : Grace… Son visage me revient en tête chaque fois que je te vois. Tu ne sais pas encore que je suis aussi à Shatter Bay et est-ce que tu me reconnaitras ? C’est moins sûr… C’est troublant et ce sont de vieux sentiments qui remontent à la surface. Je t’ai vraiment aimée à l’époque même si pour toi je n’étais qu’une femme parmi d’autres… Je ne sais pas si je dois venir te voir ou pas… J’hésite, je pense qu’il vaudrait mieux que je t’évite pour mon bien et pour éviter de penser à Grace chaque fois que je te verrais…


behind the screen
la curiosité jusqu'au bout

PSEUDO • Boutchou
AGE • 27 ans
FRÉQUENCE DE CONNEXION • 7/7
COMMENT AS TU TROUVÉ LE FORUM •
QU'EN PENSES TU •
CRÉDIT ICON • tumblr
CODE RÈGLEMENT  • Ok by Aiden



- Hope Kaileigh Page. -
Ma couleur est mediumslateblue


Dernière édition par Hope K. Page le Sam 29 Juin - 12:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-wonderland.com/

✘ Messages : 38
✘ Age : 31
✘ Célébrité : Jenna Louise Coleman
✘ Copyright : uc
✘ Puissance : 20
✘ Votre Péché : uc
avatar
Gabrielle A. Rushman
    Gabby ❧
    Careful what you witch for
MessageSujet: Re: Hope | J'ai perdu tout espoir... Sam 8 Juin - 13:05

je vois ton gif principal et le premier truc qui me vient à l'esprit c'est "derp" XD Stana ou comment avoir l'air de tout et rien à la fois xDD


Wouélcome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✘ Messages : 545
✘ Age : 31
✘ Célébrité : Kristen Bell
✘ Copyright : Gifs :Tumblr | Avatar : Cecile | Code Sign : Silver lungs
✘ Série : Shatter Bay
✘ Puissance : 588
✘ Your Job : Propriétaire d'un orphelinat
✘ Where are you ? : Shatter Bay
✘ Pouvoirs : Auto-guérison - Electrokinésie - Immortalité limitée
✘ Votre Péché : Paresse
✘ Your Mood : Bonne

Journal de Bord
X Relation's Ship :
X Your Game:
X Combativité :
0/1000  (0/1000)
avatar
Hope K. Page
    ✘ Miss Page
    Seule au monde
MessageSujet: Re: Hope | J'ai perdu tout espoir... Sam 8 Juin - 17:41

Miciiiiiii ma chérie

Au risque de passer pour une conne, "derp" ?


- Hope Kaileigh Page. -
Ma couleur est mediumslateblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-wonderland.com/

✘ Messages : 38
✘ Age : 31
✘ Célébrité : Jenna Louise Coleman
✘ Copyright : uc
✘ Puissance : 20
✘ Votre Péché : uc
avatar
Gabrielle A. Rushman
    Gabby ❧
    Careful what you witch for
MessageSujet: Re: Hope | J'ai perdu tout espoir... Sam 8 Juin - 17:50

hmmm... nabot, quelqu'un qui a l'air / fait le con, mais de façon adorable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✘ Messages : 545
✘ Age : 31
✘ Célébrité : Kristen Bell
✘ Copyright : Gifs :Tumblr | Avatar : Cecile | Code Sign : Silver lungs
✘ Série : Shatter Bay
✘ Puissance : 588
✘ Your Job : Propriétaire d'un orphelinat
✘ Where are you ? : Shatter Bay
✘ Pouvoirs : Auto-guérison - Electrokinésie - Immortalité limitée
✘ Votre Péché : Paresse
✘ Your Mood : Bonne

Journal de Bord
X Relation's Ship :
X Your Game:
X Combativité :
0/1000  (0/1000)
avatar
Hope K. Page
    ✘ Miss Page
    Seule au monde
MessageSujet: Re: Hope | J'ai perdu tout espoir... Sam 8 Juin - 17:53

Ah ok, ouep, j'avoue que le gif illustre ça très bien


- Hope Kaileigh Page. -
Ma couleur est mediumslateblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-wonderland.com/

✘ Messages : 38
✘ Age : 31
✘ Célébrité : Jenna Louise Coleman
✘ Copyright : uc
✘ Puissance : 20
✘ Votre Péché : uc
avatar
Gabrielle A. Rushman
    Gabby ❧
    Careful what you witch for
MessageSujet: Re: Hope | J'ai perdu tout espoir... Sam 8 Juin - 17:54

puisque je te le dis *a toujours raison*
au fait... t'as pas encore perdu tout espoir, mais attends que je m'en mêle et ça sera vite réglé *BWAHAHA*


edit: ton gif de profil =>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hope | J'ai perdu tout espoir...

Revenir en haut Aller en bas

Hope | J'ai perdu tout espoir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sunday, bloody sunday ::  :: 
Présentation
 :: 
Welcome to the Magic World
-