Partagez|

La curieuse {PV Jaëlyn}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: La curieuse {PV Jaëlyn} Lun 13 Fév - 19:14

San Francisco. De toutes les villes à laquelle je pouvais m’attendre à visiter, je n’aurais jamais cru devoir un jour y faire une halte. Je n’aime pas San Francisco. Ses avenues pentues. Son tram passé de mode. Mais selon mes sources de recherches, Andras y aurait été vu il y a moins d’une semaine. Enfin, si c’est bien le bon vampire. Description : un mec assez grand et pas trop baraqué. Pratiquement chauve, à la rigueur les cheveux ont repoussés mais on peut toujours voir son crâne. Il a un regard de séducteur. J’en ai oubliée la couleur. Les seuls yeux dont je me souvienne sont ceux de Duncan. Ils sont bleus. D’un beau bleu azur digne d’un ciel d’été. Mais ceux d’Andras, c’est le vide à l’horizon dans ma mémoire. Mais voyons, un vampire ne change jamais. Ou alors très peu. Frontière franchit, je me gare sur le bas coté pour sortir ma carte. Hé non, pas les moyens de me payer un GPS. Et je ne suis pas comme les oiseux, je n’ai pas une boussole dans la tête. Les panneaux ? C’est une solution certes. Hélas quand on ignore ne serait ce que sa destination, ça se sert à rien. Un coup d’œil sur l’horloge de la radio, je constate qu’il est une heure passée. Du matin, entendons nous bien. Je ne possède pas la fameuse bague d’Amara qui me permettrait de marcher au gré du jour comme bon me semble. Ce qui veut dire que j’ai plusieurs heures avant d’avoir à craindre les premiers rayons du soleil. Je suis épuisée, je roule non stop depuis dix neuf heures. Heure où j’ai quittée ma chambre d’hôtel dans ce patelin que je n’ai pas pris la peine de chercher le nom. La route a été éreintante. Certains ont eu certainement leur permis dans une pochette surprise. Et je pense qu’un bon verre me fera le plus grand bien. Sans prendre la peine ne serait ce que de la regarder, je pose la carte sur le siège passager avant de remboiter sur la route en direction du centre ville. Y’a forcément un bar, un pub ou un truc de se genre dans cette ville. Une bonne dizaine de pentes grimpées et descendues plus tard, me voilà au feu rouge et surtout dans le centre de San Francisco. Maintenant, il me faut trouver une place. La première venue, c’est à moi, même si ma voiture n’entre pas. Je forcerais, j’ai l’habitude. A quelques mètres, je trouve un trou entre deux voitures. Par chance, surtout pour les deux voitures entre lesquelles je me stationne, il y assez de place pour que je ne fasse pas de casse. Une fois le créneau achevé, je sors de la voiture. Cette carcasse, je l’ai obtenu difficilement. Pourtant, c’est une véritable poubelle. Le confort, je le cherche encore. Néanmoins, ça m’a prit des mois pour pouvoir l’acheter à ce voleur. J’aurais put le tuer, la voler. Mais je voulais être discrète à Monterey. Duncan étant sur ma trace, tout ce que je faisais devait être le plus invisible possible. Et quand il m’a trouvé, j’ai eu le temps de fuir avant qu’il ne puisse se mettre sur mes traces. Le «P3». C’est le premier qui me vient, et ça m’ira très bien. Je pousse la porte, c’est assez calme. Quel jour sommes nous ? Ah, lundi. Ça explique tout. Ce soir, la majorité des fêtards ont reprit leurs travails, et se soir il récupère de leurs weekends mouvementés. Ça m’arrange. Se soir, je ne suis pas forcément là pour la chasse, donc le calme est de rigueur. Quelques têtes se tourne vers moi. Mon regard froid les dissuade de continuer. Directement, je trouve ma place au bar, bien à l’écart des autres consommateurs. Sans poser mon attention sur la barmaid dont j’ignore tout jusqu’à la couleur des cheveux, je lance :
_Servez moi une vodka pure.
C’est bien ce qu’il me faudra pour souffrir d’autre chose que la solitude sentimentale.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: La curieuse {PV Jaëlyn} Mar 28 Fév - 18:48




« Joana & Jaëlyn »









Jaëlyn s’avançait dans la pénombre, une arme à la main, elle savait déjà ce qu’elle allait faire : tuer cet homme qui n’avait eu aucune pitié pour Nahla, sa meilleure amie…. Elle s’avançait tremblante, ne sachant pas si au final, elle arriverait à appuyer sur la détente. Une chose était sûre, elle était en colère et cette colère la submergeait… Le soir était tombé depuis longtemps – ou en tout cas, elle le ressentait comme cela – et il n’y avait plus grand monde dans les rues… Enfin, elle arriva dans la ruelle où se trouvait cet assassin… Jaëlyn pointa l’arme sur le type alors que celui-ci venait de la remarquer… Il éclata d’un rire fort et sadique, comme s’il se moquait d’elle. La colère monta d’un cran pour la brunette qui n’avait plus que haine pour le type en face d’elle… Serrant les dents, elle serra l’arme un peu plus, elle était sur le point de tirer alors que l’assassin continuait à rire plus fort qu’au début… Elle appuya sur la gâchette et la balle partit de l’arme au ralenti, comme si le temps n’était pas le même… C’est alors que Jaëlyn se releva en sueur de son lit…. Un cauchemar, le même cauchemar qui la réveillait chaque nuit et chaque matin depuis plus de six mois…. Depuis qu’elle avait tué cet homme, la brune n’était plus la même, elle était dévastée… Bien qu’elle n’allait déjà pas bien depuis la mort de Nahla, depuis qu’elle avait mis fin à la vie de l’agresseur de sa meilleure amie, elle était encore plus dévastée… Il fallait dire que la haine qu’elle avait ressentie pour l’assassin avait été plus forte que son ordre moral, il l’avait totalement submergée… C’était comme si elle avait regardé la scène de haut, comme si son corps réagissait sans qu’elle ne puisse rien faire.

Heureusement, dans tout cela elle pouvait compter sur quelques personnes qui ne la soutenaient… Elle ne savait pas comment Haven et Vince supportaient l’idée de vivre avec une tueuse mais elle leur en était reconnaissante. Bien qu’elle ait du mal à accepter la présence d’Haven – un ange qui avait pris le corps de sa meilleure amie – elle lui était reconnaissante de veiller sur elle et sur ce qu’elle ne contrôlait pas vraiment : son don. Contrairement à son rêve, ça n’était pas une arme qui avait mis fin au criminel mais bien ses mains. Par distance, elle avait réussi à étrangler le type, elle avait ce qu’on appelait un don de télékinésie…. Un don qui était pour elle une malédiction puisqu’il lui gâchait plus la vie qu’il ne l’aidait dans sa vie. Evidemment, elle avait rencontré un homme extraordinaire à cause de ce « don » mais elle aurait réellement préféré avoir une vie normale auprès de sa meilleure amie. De plus en plus, elle pensait que celui qui était derrière son « don » avait orchestré cette mort, c’était aussi l’avis d’Haven… Il lui fallait bien ça en plus : culpabiliser pour la mort de Nahla…. Tout ça ne lui permettait évidemment pas de bien dormir et généralement, elle se réveillait plusieurs fois par nuit…. Alors qu’elle essayait de reprendre consistance, elle regarda l’homme qui était à ses côtés : Vince. Entre eux, les choses avaient mal commencées puisqu’il l’avait chassée, il la voulait morte… Puis, de fil en aiguille, ils avaient fini par se mettre en couple. Aujourd’hui, il était son seul soutien et la seule chose de bien qui lui était arrivée dans sa vie….

Caressant le dos de son homme, elle lui apposa un baiser sur le front, espérant qu’elle ne le réveillerait pas… Il était minuit, elle ne voulait pas qu’il s’en fasse pour elle mais ce soir, elle n’avait pas envie de juste se remettre dans son lit. Et puis, elle ne le pourrait pas de toute façon. Le boulot l’attendait et elle était déjà en retard. Il fallait qu’elle prenne son service à minuit et elle n’arriverait pas à l’heure. Heureusement pour elle, Piper n’était pas trop tyrannique et si elle lui expliquait qu’elle s’était endormie, elle comprendrait. Ne l’ayant pas réveillé, elle se leva du lit le plus doucement possible et s’éclipsa de la chambre pour aller se prendre un bon café pour mieux se réveiller. Alors qu’elle balaya son regard tout autour du salon, ses yeux s’arrêtèrent sur la baie vitrée qui donnait sur la rue. La nuit était bien tombée et son esprit se rappela qu’elle devait se dépêcher… Après s’être très vite rhabillée, elle prit ses clés et se mit à marcher, en direction de son lieu de travail : le P3… Arrivée sur place, il était un peu plus de minuit et demi mais Piper ne lui en fit pas la remarque. La patronne savait que la demi-heure serait rattrapée à la fin de son service, Jaëlyn avait été très professionnelle depuis le début et Piper lui faisait confiance. Il était minuit passé lorsqu’elle entendit une voix qui lui demanda une vodka pure. Sans voir qui lui parlait, la jeune femme s’exécuta et se tourna pour donner le verre à une jeune femme blonde, très jolie… Elle semblait fragile, ce qui étonna la barmaid du choix de sa boisson.


« Voici ! »

Jaëlyn se remit à nettoyer des verres qu’on lui rapportait et ceux qu’on avait déjà rapporté. A cette heure-ci, en pleine semaine, il y avait peu de monde et elle n’avait pas énormément de vaisselle. Alors qu’elle frottait un verre, elle regarda la blonde qui venait d’arriver, il ne lui semblait pas avoir déjà vu cette femme par ici… Elle osa lui demander si elle était nouvelle ou pas…

« Vous êtes nouvelle à San Francisco non ? »

En plus d’être curieuse, Jaëlyn se mêlait souvent de ce qui ne la regardait pas. Ce qu’elle aimait dans son métier de barmaid : avoir les derniers potins et les confessions de certains de ses clients….


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

La curieuse {PV Jaëlyn}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sunday, bloody sunday ::  :: 
Topics terminés
 :: 
Topics abandonnés
-