Partagez|

Ne jamais penser au passé, mais rêver du futur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: Ne jamais penser au passé, mais rêver du futur... Sam 19 Nov - 20:21


A première vu on pourrait croire que je suis un gars complétement normal, qui vit sa vie paisiblement et qui demande rien à personne. Un simple petit Barman diraient certain, ou alors le petit blond du centre ville. Mais je suis tout autre chose, je ne fais que cacher ma vrai nature. Oh oui bien sur que je suis Barman mais pas dans un bar normal, non dans la boîte de streap tease la plus mal vu du coin. Et oui je suis comme ça un homme bizarre qui ne regarde même pas les filles danser nu sur une bar pendant son boulot. Mais l'instinct de l'homme passe avant tout et comment résister à l'envie d'en avoir une dans son lit de temps en temps. Et ce n'est pas moi qui refuserais. Mais parlons plus sérieusement. On me dit souvent que je suis quelqu'un de bon... Avant peut-être mais maintenant non. Tout a changé dans ma vie je ne suis plus le même homme et je m'en suis rendu compte avant d'arriver dans cet espace temps.

Mon coeur n'était plus que de pierre, et même si je faisais des efforts pour paraître gentil auprès des gens qui avait toujours une place dans mon coeur, j'avais de plus en plus de mal et j'en souffrais énormément. J'avais envie de redevenir l'homme que j'étais avant, le garçon doux et aimable, et je savais que si quelqu'un m'aider je pourrait y arriver. Sauf que personne n'aider le mal à redevenir quelqu'un de bien. Plusieurs fois je pensais qu'il valait mieux mettre fin à mes jours pour que tout le monde soit tranquille. Mais je ne pouvait abandonner ma soeur, et je devais sauver ma mère dans le futur. Mais je ne voulais pas penser à ça maintenant, tout ce que je voulais c'est me vider la tête après une journée entière de boulot. Certes j'aimais ce job, et j'étais sur de ne croiser personne que je connaissais dans cet endroit lugubre.

Une fois sortit de la boîte, j'alluma une cigarette pour essayer de me détendre un peu. Je prit une grande bouffer de nicotine avant d'avancer jusque ma moto. Je voulais être seul dans un endroit rien qu'à moi ou je pourrais oublier un instant que je n'était pas comme tout le monde et que j'avais des pouvoirs de manipulation mental. Je monta donc sur ma moto et attendit de finir ma clope avant de mettre les gaz. J'aimais rouler sur ma moto, je me sentais libre, sentir le vent fouetter mon visage me rendait heureux. Pour une fois dans ma vie j'avais l'impression de vraiment vivre. Quand j'arriva près de la forêt je ma gara sur le côté et délaissa ma moto pour me promener entre les arbre, j'aimais cet endroit où tu avais l'impression de ne faire qu'un avec la nature Tu pouvais respirer sans que quelqu'un ne vienne vous embêter ou personne n'essaye de vous tuer parce que vous êtes du côté du mal. Il marcha pendant quelques heures sans vraiment faire attention où il mettait les pieds. Quand il s'arrêta enfin ce fût pour sentir un odeur qu'il connaissait, ce n'était pas un humain qui approchait mais un vampire. Et cet odeur ne lui était pas inconnu il connaissait la personne qui approchait. Il se cacha discrètement derrière un arbre et regarda la jeune femme marchait entre les arbres. Elle devait savoir que quelqu'un était tout proche car les vampires avaient un flair incroyable! Quand il passa tout près d'elle, il sortit de derrière son arbre et la plaqua contre un autre. Quand il vit dans son regard qu'elle l'avait reconnu il lui lança un sourire charmeur.

"Bonjours Jolie créature de la forêt, tu ne devrais pas te promener seul dans la nature."


Il la lâcha doucement, mais resta planter devant elle sans jamais baisser son sourire. Il aimait bien cette jeune fille, elle était gentille et douce. Mais c'était un vampire. Et je n'avais pas l'habitude de sympathiser avec ces créatures là, ils me mettaient souvent mal à l'aise. Mais elle était différente des autres, elle ne savait pas très bien ce qu'elle faisait et ni de quel coté elle devait aller. Du bien ou du mal. Et bien sur moi en gentleman je faisais tout pour l'amener de mon côté.

"Comment vas tu Lily? Ça fait longtemps qu'on ne c'est pas vu!"
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Ne jamais penser au passé, mais rêver du futur... Dim 20 Nov - 1:53

La nuit noir est devenue mon alliée et mon ennemie. Non j’exagère, c’est juste que la nuit est le seul moyen que j’ai de toucher les rayons du soleil. De façon indirecte par la lune. Je soupire en sortant du bar d’où je travail. Il faut absolument que je trouve un autre bar où travailler qui rapporte plus. Bon ok être serveuse et chanteuse ça ne me dérange pas, mais depuis que j’y travaille il y a moins de vampire (étrange …) c’est devenue plus sécurisée il y a plus de monde et ça me fatigue deux fois plus ! Aller finalement revenez les p’tits vampires que je travail un peu moins. Hum non c’est contradictoire à mes idées. Je n’oublie pas de toute façons m’on unique raison de vivre. Tuer ce vampire qui à tué Cynthia … fermant les yeux je claque la porte de mon casier. Un grand miroir me permet de m’observer un moment. De longs cheveux blond ondulant, se frottant à mes épaules. J’au enlever cette robe horriblement noir et sobre pour revêtir un top gris et vert avec un anneau en fer au milieu de ma poitrine et un jean noir collant à mes jambes. Soupirant je me baisse pour ramasser mes bottes avec cinq bons centimètres de talon.

Passant ma main dans mes cheveux, je sors enfin du bar-restaurant. Enfilant ma veste b leu foncée en matière cuir. Soufflant un coup l’air frais traverse mes bronches et ressort dans un nuage de buée de mes lèvres. Voyant une bande d’humain arrivé en masse ayant peur de faire des heures supplémentaires. Me faufilant dans les rues, ne sachant pas trop quoi faire je me dis que sortir dehors serait une bonne idée. Inspirant un coup je me dis une chose … à quoi bon être vampire si je n’ai pas à profiter de mes dons en dehors de mes chasses pour vampire. Respirant à grand coup je me concentre pour utiliser cette vitesse qui est nouvelle en moi. En moins de deux minutes je me retrouve loin de la ville et de ses voitures. Eloigné des pots d’échappement et au grand air je respire l’air pur même de la forêt d’ici.

Suite à ma transformation, j’ai passé deux ans la forêt éloigné de tous vivant des conditions de vie totalement impitoyable. Me cachant des grottes le jour et vivant dans les arbres la nuit j’y ai apprit tant de chose. Contrôler ma force, ma vitesse, mes sentiments, ma soif du sang humain et nourrir ce sentiment de vengeance qui grandit toujours en moi. Alors oui revenir chercher le calme de la forêt ici me repose un peu la tête. J’ai vécut deux ans loin de tout dans un silence constant en dehors des champs des oiseaux. J’ai apprit à observer comment chassait les grands félins pour en faire de même. Mais il faut reconnaitre que mon instinct de chasse est parfaitement développé tout seul. Inspirant l’air je ressens dans l’air encore une tonne de vampire dans les parages. A croire que pour la vengeance il n’y a pas de repos. Non c’est une chose que j’alimente tous les jours. Cherchant un pieu dans mon sac, regardant l’heure sur mon portable je sais que la nuit ne fait que commencer.

Ce n’est qu’au bout de trente minutes que je sens une autre odeur qu’humaine. Elle n’est ni vampirique ni … humaine. C’est un sorcier. L’inconvénient avec les sorciers c’est qu’on ne sait pas s’ils sont bons ou non malgré leurs odeurs bien spécifique. Ou alors c’est que je n’ai pas assez d’expérience, ce qui est largement possible ! Si cette odeur me dit quelque chose ? Oui j’associe bien sur une image blonde à cette odeur et un aspect masculin… Evans. Ressentant d’autre odeurs vampire autour je cherche la présence du sorcier on ne sait jamais si il est prit en proie par ces monstres que l’on est. Je suis tellement concentré sur les pas de mes compères que je n’entends pas ces battements de cœurs proche de moi, ce qui fait qu’en une seconde je me retrouve bloqué contre un arbre un corps me bloquant. Je reconnais alors le jeune sorcier et son sourire charmeur à vous faire rager. Et autant avouer si j’avais encore mon cœur celui-ci battrai à pleine vitesse rien que pour un tel sourire ! ZUT Lily arrêt tu n’es pas là pour des choses aussi …. Futile !

"Bonjours Jolie créature de la forêt, tu ne devrais pas te promener seul dans la nature."

Face à une telle remarque je ne peux empêcher mon sourcil droit se soulever.

"Comment vas-tu Lily? Ça fait longtemps qu'on ne c'est pas vu!"

Je ne peux empêcher un sourire à cette remarque. Le fixant un long moment de mes yeux j’écoute son souffle et ses battements de cœur. Je laisse un silence plané comme pour y mettre une fausse tension sauf que cela ne marche pas à cause de mes yeux malicieux. Finalement je lâche une bouffé d’air qui refait un nuage et appuie ma tête contre le tronc d’arbre, si il me bloque ici autant rester à l’aise … ou encore pourrais-je le surprendre ? Ça, ça peut être intéressant ! Passant ma main dans mes cheveux, je laisse les mèches retomber le long de mes épaules.


« Tout dépend pour qui … Que représente le mot longtemps dans une immortalité ? Sinon je suis un peu fatiguée et toi ça va ? »


Je soulève encore mon sourcil et l’observe, un sourire amusé se glisse sur mes lèvres. En une seconde je me retrouve derrière le jeune homme le plaquant en le retournant contre l’arbre à son tour. J’aime inverser les rôles ? Non je veux juste taquiner, il est tellement rare que je puisse m’amuser, me sortir un peu de tout ça en tête. J’approche doucement ma tête de la sienne pour placer mes lèvres proches de son oreille droite et murmurer d’une voix non dénudé de sens

« Fait attention sorcier, les créatures de la nuit son bien plus imprévisible et impulsive que tu ne le crois. Parole de vampire … la preuve j’ai moi-même du mal à me contrôler »


Je me recule et l’observe deux secondes pour finalement exploser de rire et le lâcher, me retourner et observer la lune.

« Que fais-tu ici ? Ce n’est pas un lieu sure, il y a plein de mes compères assoiffé ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Ne jamais penser au passé, mais rêver du futur... Dim 18 Déc - 12:05

Je ne ressentais plus rien à l'intérieur de moi depuis bien longtemps. Je n'avais aucun remord, aucune compassion, aucune pitier. Je tuais sans redouter personne, sans entendre les plaintes des victimes. On peut dire que je ne suis qu'un être malsain qui aime tuer, mais je n'avais qu'une seule chose en tête, me venger et trouver ce démon qui tuera ma mère dans le futur. Je n'étais pas là pour tomber amoureux, ni pour tout les plaisirs de la vie. J'étais là pour une mission, et rien ne me ferrai détourner de ça. Les seuls moments où je me sentais vraiment humain c'était quand j'étais seul dans la forêt avec pour seul compagnie mes pensées. Je savais que j'étais en danger ici, il y avait beaucoup de créature malsainte qui n'attendaient qu'un seul moment d'innatention de ma part pour venir me sucer le sang. Oui je parle bien de vampire, ces gens froid et sans coeur qui avait encore moins de compassion que moi le sorcier du côté du mal. Il n'y avait qu'un seul vampire qui arrivait à me faire sourire, et a me sentir bien. Et cette jeune fille se trouvait dans la même foret que moi. Je la plaqua contre cet arbre,mon coeur battait vite, mais je n'y fit pas attention. Elle était magnifique, elle avait une beauté envoutante qui aurait charmer n'importe qu'elle garçon, mais je savais très bien que les vampires était créer pour ça, pour nous envouter et nous tuer ensuite. Je savais que Lily ne le ferais pas car ce n'était pas un vampire comme les autres. Elle pouvait ressentir des choses, et elle n'était pas si froide que les autres c'est ça qu'il aime chez elle.

Il la regarda sourire à la remarque qu'il venait de faire. C'est vrai qu'elle était immortel, et qu'elle ne savait pas ce qu'était longtemps pour elle. Il oubliait souvent qu'elle n'était pas humaine, qu'elle pouvait entendre ton battement de coeur, et surtout qu'elle buvait du sang. Mais il s'en fichait tant qu'elle ne le mordait pas.

« Tout dépend pour qui … Que représente le mot longtemps dans une immortalité ? Sinon je suis un peu fatiguée et toi ça va ? »

Je passa une main dans mes cheveux, et continua de l'observer. Un sourire malicieux je commença à reflechir quelques instant à ce que j'allais lui répondre. On pouvait lire dans son regard que c'était quelqu'un d'intelligent qui ne se laissai pas faire si facilement. J'approcha mon visage encore un peu plus d'elle sans jamais relâcher mon sourire.

"J'avais presque oublier que tu étais une créature qui vivrait encore des siècles. Je vais bien, j'avais besoin de prendre l'air."

Je caressa du bout du doigts ses joues, et je me rendis compte au dernier moment qu'elle avait une idée derrière la tête. Elle échangea de place, et je fut à sa place plaquer contre un arbre. Cette fille était vraiment forte, et c'est pour ça qu'il l'aimait bien. Je me laissa faire et lui lança un sourire, quand elle s'approcha de moi et me chuchotta à l'oreille.

« Fait attention sorcier, les créatures de la nuit son bien plus imprévisible et impulsive que tu ne le crois. Parole de vampire … la preuve j’ai moi-même du mal à me contrôler »

Il laissa échapper un rire, et la regarda droit dans les yeux. il n'avait pas peur des créature de la nuit. Il savait qu'il pouvait les tuer en un seul claquement de doigts, et surtout que maintenant il était avec Lily les vampires n'oserait jamais approcher de lui.

"Je sais que tu ne me ferra aucun mal jolie créature."

Quand elle s'écarta de lui, il lui déposa un baiser sur le front et lui tendit doucement sa main.

"Je n'ai pas peur de tes confrères Lily... J'aimerais marcher, veux tu te joindre à moi?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Ne jamais penser au passé, mais rêver du futur... Dim 18 Déc - 15:43

Une chouette passe dans la nuit. J’entend son bruissement d’aile qui est bien loin. J’imagine parfaitement une magnifique silhouette blanche s’envoler en direction de la lune pour repérer sa proie qui se terre dans son terrier. Une image aussi majestueuse qu’un aigle voulant dans le grand canyon. Cela me fait penser qu’il faudrait que j’aille faire un tour là-bas une fois. Cela doit sûrement faire un bon souvenir. Mais pas maintenant, non je suis sure la trace de ce vampire qui à tuer Cynthia et ma transformer. Je ne peux me permettre de laisser refroidir cette piste. Même si depuis que je suis arrivé ici je n’ai pas réellement avancé. Mais je n’ai jamais été aussi proche de ma vengeance.

Est-ce que je pense toujours à me venger ? Est-ce que je pense toujours à Cynthia ? Les trois quarts du temps sans aucun doute. Mais quand je tue des vampires, quand je suis dans mon service à ce bar j’oublie. Sinon la jour quand je tourne en rond dans ce manoir j’y pense. Parfois j’y pense tellement que sans me rendre compte je passe à un endroit ou passe un rayon de soleil et me brûle la peau. Encore heureux que les vampires ont un grand dons de cicatrisation. Un autrement où j’oublie tout ça ? C’est quand ce jeune homme blond est là. Il m’intrigue tellement, je ne savais pas qui il était vraiment, ce qui m’attirait d’une manière que je me donne des coups de poings mental pour me ressaisir !
L’observant de mes yeux à la fois tendre et attirant, je fais tout pour cacher mes expressions. Oui qu’il est dur de contrôler ses émotions quand on est vampire, quand tout est multiplié par 100 pour les sentiments basique et 1000 pour ces sentiments si intense. Mon ventre se tords. Ai-je soif ? Non pas vraiment, je sens juste que mes congénères sont proche, eux aussi on sentit son sang. Le sang d’un sorcier, qui est forcement plus attirant qu’un simple sang humain. L’odeur des sorciers avait une saveur de pain d’épice par rapport à l’humain qui avait une simple odeur de baguette si vous voulez comparé.
Il faut l’avouer Evan avait une odeur parfaitement attirant. Est-ce par ce qu’il est puissant sorcier ? Je n’en sais rien. Je ne sais même pas si il est un puissant sorcier ou non. Je n’ai jamais osé posé la question, après tout qu’est ce que cela m’apporterai vraiment ? Rien si ce n’est que je sais qu’il saurait se défendre face à un vampire. Mais ça je sais qu’il à suffisamment de puissance pour se débarrassé d’un vampire.

Il passe sa main dans ses cheveux, un sourire nait sur ses lèvres. Il approche son visage plus proche du mien. Je ressens son souffle chaud contre sa ma joue. Si j’avais été humaine je sais que j’aurais ressentit un frisson. Je ferme les yeux comme pour le contrôler. Ces sentiments de vampires sont bien difficile à contenir.

Evan:"J'avais presque oublier que tu étais une créature qui vivrait encore des siècles. Je vais bien, j'avais besoin de prendre l'air."

Contre ma joue je ressens ses doigts, cette fois-ci impossible de le retenir un léger frisson le long de mon bras. Avant que cela aille trop loin j’ai échangé les rôles, on ne chasse pas les chasseur. Lui chuchottant ma phrase à son oreilles, je contient ma force dans les bras. A aucun moment je ne veux faire mal à Evan. Mais il faut le reconnaitre, qu’en passant si près de lui je profite pour sentir son parfum. Un caprice de jeune fille. Je suis encore jeune je n’ai seulement vingts deux ans en âge humain. Mais Evan se montre parfaitement coopératif face à mon tour de passe passe. Suite à ma petite phrase d’avertissement, son rire monte dans les air. Je souris en l’entendant. Je sais qu’il n’a pas spécialement peur, mais quand même.

Evan:"Je sais que tu ne me ferra aucun mal jolie créature."

Je m’écarte de lui. Il dépose sur mon front me faisant fermer les yeux doucement puis les rouvrir par la suite. Je vois sa main qui est tendu vers moi. Hésitante un moment je reconnais ne pas être encore habitué au contact humain. Je ne veux pas le blesser. Mais ne me suis-je pas entrainé deux ans dans cette forêt seule pour me contrôler ?

Evan: "Je n'ai pas peur de tes confrères Lily... J'aimerais marcher, veux tu te joindre à moi?"

Relevant la tête je souris gentiment. Je ne vais pas lui faire de mal et je le sais. Sortant ma main glacé de mon blouson je prend doucement sa main. Au passage je ressens un regard sanglant se glisser sur mon dos. Je laisse alors échappé en moi comme une menace à mon congénère « Approche et je te bute ! » Claire et net ! Soupirant passant mon autre main dans les cheveux je commence à avancer dans les bois.

Lily : « Et bien marchons. Je parle d’immortalité pourtant pour le moment je n’ai vécut que deux ans sous la peau d’une vampire. Je suis bien trop jeune pour parler de tout ça tu ne crois pas ? Non je suis encore humaine dans ma tête, je sais encore ce que veux dire longtemps, et j’ai tendance à être aussi impatiente qu’avant, voir même pire qu’avant. »

Avançant doucement dans les bois je lève les yeux vers le ciel. L’image de la chouette s’envolant me revient en tête doucement. Souriant tendrement je me dis que moi aussi j’aimerai bien voler. J’aimerai ne plus rien avoir sur les épaules en ce moment. Pourtant, là en ce moment je ne ressens plus ce poids sur ses épaules. Je me sens enfin loin de tout les soucis que je rumine depuis deux ans dans cette sombre forêt.

Lily : « Tu as bien raison de prendre l’air, cela permet de respirer. Après tout nous avançons dans un monde qui commence à être surpolué ! Je me demande comment ça se fait que l’on soit encore vivant ! »

Je rigole ironiquement face à cette remarque. L’avenir n’est-il pas encore incertain ? Peut être qu’un grand scientifique va venir sur Terre et va nous inventé une véritable merveille pour renouveler toute la pollution en quelque chose de bénéfique pour la Terre. Qui sait ?

Lily : « Certain de mes confrères sont bien plus dangereux que moi Evan, je pense même qu’ils pourraient me tuer en un claquement de doigts. La seule chose qui me sauvent c’est mon éducation de tueuse. Mais sommes nous ici vraiment pour parler de ça ? Comme avance-tu dans ce monde de San Francisco ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Ne jamais penser au passé, mais rêver du futur... Dim 18 Déc - 18:09

Quand j'avais découvert que j'étais un sorcier je n'étais encore qu'un adolescent,je ne savais pas à quoi pourraient bien me servir tout ses pouvoirs, et si j'arriverais un jour à les contrôler. Personne dans ma famille n'avait eu confiance en moi, à part ma soeur. Depuis tout petit je m'étais habitué à apprendre la vie seul, et c'est ce que je fis avec mes pouvoirs, je pouvais contrôler les gens rien que par la pensée. Je pouvais leur dire de se tuer! Ce qui m'avait tout de suite plut, et ce que les autres de la famille Haliwell ne comprenait pas. Ils m'avaient jugé trop dangereux et c'est à ce moment là que j'ai quitté la maison familial pour passer du côté du mal, là ou personne ne me juger car ils me craignaient tous. Je m'étais entrainer dur pendant toute ces années pour arriver au niveau ou je suis, mais finalement j'avais comme même réussi. Et voila ou j'en étais maintenant. Je tuais les gens qui me gênaient qu'ils soit du mal ou du bien, je cours après un démon dont je n'ai encore aucune trace, et je flirt avec un vampire, ce qui je crois et encore plus dangereux que le reste.

Pour un sorcier j'avais une ouie très développé, je pouvais sentir les 6 vampires tappi dans l'herbe attendant que leurs proies soit libre, la feuilla tombant sur le sol, les branches bouger aux rythmes du vent, toute les petites bestioles cachés dans l'ombre évitant les vampires du mieux qu'ils pouvaient. J'aimais percevoir tout ce qui m'entourais, et je restais tout le temps sur mes gardes, de peur que quelqu'un m'attaque par derrière. Peu de gens savent que je suis quelqu'un de très dangereux et puissant car je fais toujours en sorte que les gens pensent que je ne suis qu'un petit sorcier parmi tant d'autre perdu dans la nature! Et je ne savais pas non plus si Lily était assez puissante pour pouvoir me tuer, même si je douter qu'elle avait cet intention envers moi. Il savait qu'elle était plus intelligente que la moyenne et qu'elle ne se laissera pas influencer, mais Evan la voulait auprès d'elle, je savais ue j' avait besoin de son aide et qu'elle était forte. Quand je m'approcha d'elle je vit qu'elle faisait un grand effort pour contrôler ses émotions qui devaient se bousculer dans sa tête. Il ne voulait pas jouer avec elle, car il avait du respect pour elle, mais il aimait ce petit jeu qui s'installait tout le temps entre eux quand ils se voyaient.

Je sentit la force de Lily quand elle me plaqua contre l'arbre. Je ne m'habituerais jamais a voir une femme si fragile avoir autant de force. Je vit des frissons parcourir son bras, et j'eu un sourire malicieux. Je respira un bon coup et sentit les autres vampires s'approcher un peu plus des deux vagabond. Je lui tendit ma main pour qu'elle vienne marcher avec moi, et je vis qu'elle avait encore du mal à toucher les humains. Mais j'avais confiance en cette jeune fille et je savais qu'elle ne me ferais aucun mal. Quand elle tendit sa main, je la prit dans les miennes, et sentit son contact froid mais doux en même temps, cela ne me gênais pas du tout de sentir sa peau sur la mienne. Je la tira gentillement vers moi et commença à m'enfoncer dans la fôret avec elle.

« Et bien marchons. Je parle d’immortalité pourtant pour le moment je n’ai vécut que deux ans sous la peau d’une vampire. Je suis bien trop jeune pour parler de tout ça tu ne crois pas ? Non je suis encore humaine dans ma tête, je sais encore ce que veux dire longtemps, et j’ai tendance à être aussi impatiente qu’avant, voir même pire qu’avant. »


"Ce que je crois Lily c'est que tu es beaucoup trop jeune pour qu'un être aussi malsanin te transforme en ce que tu es devenu... et j'aime le côté humain que tu a gardé à l'intérieur de toi!"

Je tourna la tête vers Lily en lui lançant un sourire sincère. Il pensait ce qu'il disait, elle avait été transformer trop jeune et elle n'eu même pas le temps de gouter aux plaisirs de la vie. Il aurait voulu la connaitre quand elle était encore humaine, pour voir ce qui avait changé chez elle, même si en vampire il l'aimait comme elle était. je me retourna encore et la vit regarder le ciel, elle devait penser à un avenir différent. J'aurais voulu venir au monde comme tout le monde et le plus normalement possible. j'aurai voulu la connaitre dans d'autre circonstance et être avec elle ailleurs que dans une forêt rempli de vampires assoifé de sang. j’arrêtai de penser à tout ça et profita de l'instant que j'avais avait avec elle.

« Tu as bien raison de prendre l’air, cela permet de respirer. Après tout nous avançons dans un monde qui commence à être surpolué ! Je me demande comment ça se fait que l’on soit encore vivant ! »


"J'aime prendre l'air et penser que tout va bien, que le monde n'est pas ce qu'il est devenu, et que tout se passera bien dans l'avenir, même si je sais que je vois trop de choses positif pour ce monde qui tombe en ruine, et je trouve que jusqu'à maintenant nous avons eu beaucoup de chance d'être encore en vie."

Je lui lança un clin d'oeil, c'est vrai que j' avait eu pas mal de chance de rester en vie, plusieurs fois pendant les nuit les démons essayaient de me tuer, pour que je ne puisse tuer celui que je cherche, mais je suis têtu et je continue ma recherche, quoi qu'il arrive et même si ce monde sera détruit je continuerais à le pourchasser pour mieux le tuer!

« Certain de mes confrères sont bien plus dangereux que moi Evan, je pense même qu’ils pourraient me tuer en un claquement de doigts. La seule chose qui me sauvent c’est mon éducation de tueuse. Mais sommes nous ici vraiment pour parler de ça ? Comme avance-tu dans ce monde de San Francisco ? »

"Et bien si ils n'essayent qu'une seule fois de tuer Lily, je te promet que je les pourchasseraient et les tuerais... Ils connaitrons la colère d'un sorcier!"


Quand la question sur son avancé dans se monde arriva, je ferma quelques instant les yeux et soupira, je n'arrivais pas à m'adapter à ce monde si diffèrent du miens. j'était s'en cesse pourchasser par des gens qui veulent le tuer, et le soir je bossais comme barman dans un bar miteux et mal famé.

"J'avance, lentement mais j’essaye de m'intégrer... Ce qui n'est pas facile pour un homme solitaire comme moi. Et toi Lily les journées enfermer dans le noir ne sont elle pas interminable?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Ne jamais penser au passé, mais rêver du futur... Dim 18 Déc - 20:43

{J'adoooooooooooooooooooooore ton nouveau Vava !! ]

Une brise de vent frais passe le long de mon visage. Mes cheveux s’envolent comme si ils prenaient une liberté face à la situation du moment. Je ressens ces six vampires tout autour de moi. Cela me démange de leur massacré la figure. Cela était devenue ma raison de vivre . ça en est limite tragique !

"Ce que je crois Lily c'est que tu es beaucoup trop jeune pour qu'un être aussi malsain te transforme en ce que tu es devenu... et j'aime le côté humain que tu a gardé à l'intérieur de toi!"

Il se retourne vers moi, un sourire sincère sur ses lèvres. Je ferme doucement les yeux tout en continuant à suivre son pas. Cela me fais trop tremblé d’effroi intérieurement. Un humain pense à aller au cinéma, vivre sous le soleil. Je suis un être remplie de froideur, de vengeance et de destruction. Même si je m’acharne uniquement sur les vampires et le démons puis-je considéré que mon fort intérieur est encore humain ?

Mon cœur à cessé de battre depuis deux ans, mes poumons ne plus essentiel, mais superficiel. Le soleil me brûle rien qu’avec une seule petite caresse ! La lune est mon unique amie du temps. Pourquoi ne puis-je plus me promener sous leurs deux éclats ? Suis-je réellement humain dans ce cœur qui ne bat plus. Puis-je encore répondre à ce titre d’humanité alors que je me nourrit de sang. Pas d’humain serte, je ne désire pas boire de ce liquide si précieux qui était le mien avant. Non je ne suis pas une humaine, je suis un être qui essaye d’être au moins l’ombre de ce qu’elle était au part avant.

Plus jamais je ne pourrai serrer mon père et ma mère dans mes bras sans avoir le réflexe de sentir l’odeur de leurs sang ! Plus jamais je n’aurais la possibilité d’avoir un enfant. C’est une abonnissions, c’est peut être pour cela que je ne vit que pour venger ma transformation, pour venger la mort de Cynthia. Et après ? Après …

"J'aime prendre l'air et penser que tout va bien, que le monde n'est pas ce qu'il est devenu, et que tout se passera bien dans l'avenir, même si je sais que je vois trop de choses positif pour ce monde qui tombe en ruine, et je trouve que jusqu'à maintenant nous avons eu beaucoup de chance d'être encore en vie."

Il me lance un clin d’œil, il n’a pourtant pas tord dans sa phrase. Même si mon cœur ne bat plus, je suis en vie. Aussi ironique que cela puisse être. Si ce n’est pas malheureux ! J’envie Evan, même si il est sorcier il est humain. Moi je l’ai été il y a deux ans. Maudite par le sang de tueuse et chasseuse coulant dans le sang. Je suis une tueuse, je suis maudite. Mais une tueuse doit mourir pas transformé en vampire. Voila pourquoi j’étais prête à mourir pas vivre à l’immortalité !

"Et bien si ils n'essayent qu'une seule fois de tuer Lily, je te promet que je les pourchasseraient et les tuerais... Ils connaitrons la colère d'un sorcier!"

Un frisson traversa à ma colonne, je n’avais aucun mal à croire Evan. Cependant il n’a pas à prendre autant de risque pour moi ! Non je ne vie que pour la vengeance alors s’acharner à sauver l’être que je suis n’est-il pas vain ? C’est à ce moment que je me rend compte qu’Evan n’est sûrement pas l’un de ces sorciers de pacotille et qu’il doit sûrement être plus puissant que je le pense. Ouvrant les yeux je perçois le vide qui se reflète en eux fasse à mon futur.

"J'avance, lentement mais j’essaye de m'intégrer... Ce qui n'est pas facile pour un homme solitaire comme moi. Et toi Lily les journées enfermer dans le noir ne sont elle pas interminable?"

Je continue à marcher en silence tout en réfléchissant aux paroles d’Evan … elles sont lourdes et quelque chose me tracasse. Mon futur ? … je le connais je suis décidée sur se sujet. Alors pourquoi reculer maintenant ? Non Lily tu sais bien ce qui se passera si tu suis cette voie ! Tu ne peux permettre une tel abomination !

Lily : « Jeune je n’en sais rien Evan … la tueuse que je suis étais destinée à mourir vite … avoir le sang de tueuse et de chasseuse dans les veines me condamnait ! J’ai vécut jusqu’à vingt ans, c’est un véritable miracle. Cette nuit je n’aurais jamais dût devenir ce que je suis, en faite cette journée j’aurais simplement dût mourir. Ça j’y était prête dans ma tête. Mais devenir une vampire j’en suis loin physiologiquement … je n’aurais jamais été trop vieille pour être devenue ainsi … »

Je m’arrête de marcher, sentant un pas avancé dans notre direction en une seconde je lâche la main de Evan et me retrouve à son dos, balançant mon pieu en plein dans le jeune vampire qui ne résistait plus à l’odeur d’Evan. Mon coup à été juste, précis et plein de force pour traverser la poitrine et se retrouver planter dans l’arbre juste en face. Le vampire figer se transforma en poussière. L’avertissement lancé, les cinq autres vampires s’éloignèrent à la recherche d’autre proies que je ne pourrais pas sauver … Je me retourne en suite vers Evan, souriant doucement. Le clair de lune se reflète sur la couleur or de mes cheveux.

Lily : « Je t’arrête tout de suite Evan, je ne suis pas un être à venger. Lorsque la vengeance est tué ne crois tu pas que tu dois là laisser dormir ? Et si c’était moi qui avait décidé de me donner à eux … et si c’était le meilleur moyen une fois que j’aurais fini ce que j’ai à faire de me donner à eux en leur disant combien d’entre nous j’ai tué et torturé ? Ils n’ont pas à connaitre ta colère et moi je ne veux pas qu’elle ressorte pour ce que je suis. »

Je souris tranquillement et le regarde en posant mes yeux sur lui puis le clair de lune.

Lily : « Qui sait … peut être qu’une fois tout ceci fini j’aurais enfin le droit à ressentir une nouvelle caresse du soleil ! Vivre la nuit ou à travers de vieux rideaux c’est long à la fin. »

Qu’est ce que je donnerai pour me promener en plein soleil. Oui je voudrais voir autre chose que les rayons de la lune et les étoiles. Je donnerai tout ce qu’il y a en ma possession pour observer un ciel bleu tout en profitant des caresses du soleil sur ma peau blanche.

Lily : « Tu es humain Evan … alors vie ! »

Un sourire sincère nait sur mes lèvres et je me retourne près de lui en prenant doucement sa main et exerce une toute petite force dessus comme pour lui faire comprendre que même sans moi, même sans tant de gens la vie continuera et qu'il faudra simplement garder les bons moments.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ne jamais penser au passé, mais rêver du futur...

Revenir en haut Aller en bas

Ne jamais penser au passé, mais rêver du futur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sunday, bloody sunday ::  :: 
Topics terminés
 :: 
Topics abandonnés
-