Partagez|

Hey guy, take me home tonight !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: Hey guy, take me home tonight ! Mer 16 Nov - 11:52


&

La journée avait été belle, un peu chaude pour la saison selon les médias. Tori au contraire la trouvait fraîche, les experts actuels disaient vrais. Plus tard, dans quelques années le monde connaîtrait une météo sensiblement différentes. La jeune femme s'échappa de la chambre du motel en tout début de soirée. Profitant d'une absence de son grand frère Tori espérait passer du bon temps. Rester enfermée avec Noah et Aaron en entendant de savoir ce que l'on pouvait bien attendre d'eux l'ennuyait. La belle avait besoin de sortir, rencontrer du monde discuter d'autre chose que de la mort de sa mère, de l'ordre du mal. Vendredi... le seul jour de la semaine où elle s'autorisait à se lâcher. Avant le décès de Lily Winchester, la jeune architecte menait une vie réglée comme du papier à musique. Lever à cinq heure trente. Trente minutes de gym pour réveiller ses muscles en douceur et entretenir sa souplesse. Une heure de jogging pour conserver sa silhouette et son endurance. Bien entendu si la belle ne perdait rien de son savoir sa musculature avait un peu fondue depuis qu'elle avait cessé de chasser. Plus de combat, plus de musculation son monde bien plus simple lui manquait déjà. A sept heure, Tori se trouvait déjà sous la douche, elle avalait rapidement un café et un fruit avant de s'habiller. C'est au bureau que la belle prenait son petit déjeuner. Toujours un muffin à la myrtilles avec un thé pommes cannelle. Tori travaillait dur même si elle y prenait un grand plaisir. De neuf heure à dix neuf heures.

Parfois une pause à midi pour déjeuner d'un sandwish et d'une pâtisserie. Le plus souvent, elle attendait que son patron la traîne à l'extérieur. Jeffrey lui plaisait énormément et c'était un bon moyen d'attirer son attention. Tori couvait du regard tout ces gens. Le P3 était toujours aussi bondé. La jeune femme y était venue très rarement à son époque. Trop jeune lorsqu'elle vivait à San Francisco avec sa famille. Etudiante à New York puis, vivant à Longview bien trop loin. Non, pas moyen pour elle d'en faire sa boite fétiche. C'est à peine si elle se souvenait du nom du futur propriétaire ou de l’emplacement des toilettes. La blonde passa une main dans ses cheveux, ramenant une mèche rebelle derrière son oreille pour lui dégager la vue. La serveuse lui déposa son cocktail et elle la remercia d'un sourire bienveillant. Le second de la soirée. Il ne lui ferait pas beaucoup d'effet. Comme ses parents la belle avait la descente facile et l'esprit résistant. Sam leur avait apprit à lutter contre les effets de l'alcool. l'efficacité de son enseignement n'était pas parfaite. Le corps conservait ses limites et une fois franchies toutes la concentration et la bonne volonté du monde n'évitait pas les bonnes cuites. Tori ne suivait pas ces cours là avec assiduité. Elle buvait justement pour les effets de l'alcool, cette sensation que les choses se déroulaient au mieux. Un mensonge qui la déposait sur une nuage d'illusion rayant les souvenir douloureux l'espace de quelques heures. La jeune femme ne désirait rien de plus qu'un semblant de paix. Un petit roux longiligne s'approcha, le baratin habituel. Tori lui offrit un sourire doux en l'éconduisant poliment. Pas son style.

La belle les préférait plus grands, large d'épaule un homme avec une carrure imposante, du charisme... Sa soeur lui avait fait une remarque horripilante quelques années plus tôt. Ses amoureux ressemblaient souvent à son père ou son grand frère. Bien entendu, Tori démentait farouchement ses allégations douteuses. Jamais, elle ne serait attirée par ce genre d'homme. Si son fiancé était assez grand et carré pour avoir été le quaterback de la fac ce n'était évidemment qu'une coïncidence. Son verre vidé, la belle se leva et se fondit dans la foule, avançant vers la scène en se déhanchant au rythme de la musique les bras au-dessus de la tête. Tori aimait danser, elle se lâcherait ce soir. Un homme se joignit à elle, lorsque les hauts parleurs diffusèrent une musique lancinante. Bel homme, sourire charmeur grand... des bras musclés qui enserrèrent sa taille, un torse divinement dessiné. Tori sentait aussi bien ses abdos ferment que ses mains exploratrices sur son corps fin. La belle éclata de rire en repoussant gentiment les lèves qui effleuraient déjà sa nuque. Devant son geste doux, leur deux bassins toujours collés l'un à l'autre, l'homme comprenait. Le message limpide, Tori l'appréciait, bien qu'il aille un peu vite en besogne. S'il jouait bien ses cartes alors la jeune femme serait probablement à lui le temps d'une nuit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Hey guy, take me home tonight ! Mar 6 Déc - 15:24

&
Tori & Aaron
«Nul ami tel qu'un frère ; nul ennemi comme un frère. »
[Proverbe]


Ce soir Aaron avait décidé de s’aérer la tête en sortant un peu. Ce soir il était de repos, donc pas besoin d’aller au Baltic Room et bien évidemment ce ne serait pas son choix pour sortir, il y passait déjà assez de temps pour le travail, que pour y aller comme client. Quoique parfois cela pouvait avoir ces avantages, surtout si Noah y était à ce moment là, mais il lui semblait que ce soir là, elle aussi était de repos et comme il la savait avec Adam, il se dit que changer de lieu serait une bonne idée.

Sa chasse aujourd’hui avait été courte mais éprouvante, finalement il était arrivé à bout de ce loup-garou assez rapidement, fin heureusement qu’il y avait eu l’intervention de Soya, sans quoi il y serait sûrement encore. Ce qui avait été éprouvant, c’était justement d’avoir rencontré la Soya de l’époque actuelle et non pas SA Soya, la voir ne même pas savoir qui il était, ne pas le reconnaître avait était tel une lame qui aurait transpercée son cœur, un véritable choc et une grosse déception. En même temps, il ne pouvait lui en vouloir, à cet époque il n’était même pas encore né, même pas encore en conception et même très loin dans la tête de ceux qui seraient ses parents. Mais bien qu’il avait conscience que ce n’était pas sa Soya, ses sentiments en avait pris un sérieux coup et son moral avec… Sortir se changer les idées était la meilleure chose à faire dans ces cas là.

De retour au motel, la chambre était vide, dommage, Aaron se serait bien confié à l’une de ses sœurs, oui, le chasseur une fois n’est pas coutume aurait bien eu besoin d’elles pour parler de ce qu’il ressentait en cet instant. Noah devait sûrement avec son petit copain et Tori, il n’en avait aucune idée, mais il espérait qu’elle ne faisait pas de bêtises. C’était plus fort que lui, il avait constamment besoin de savoir que ses petites sœurs allaient bien, et même s’il donné l’impression de préférer Noah parce qu’il la surprotégeait plus que Tori, il se faisait en réalité autant de soucis pour l’une que l’autre. Mais elles étaient maintenant majeures et il avait conscience qu’avoir un grand-frère sur le dos devait un peu les agacer, alors il essayait de leur laisser de l’espace, de les laisser respirer, il essayait oui, mais il n’y arrivait pas toujours et d’ailleurs ce soir ça allait encore se vérifier, mais ça il l’ignorait pour le moment.

Un petit tour à la douche histoire de ce décrasser un peu et de se détendre, le jeune homme resta sous l’eau qui lui coulait sur le visage un bon quart d’heure à penser, à penser à Soya, cette ange qu’il aimait, cette ange qui avait fini par se faire couper les ailes pour lui, cette ange avec qui il comptait fonder à son tour une famille et se dit que des qu’ils auraient fini cette mission ici et qu’il rentrerait dans son présent à lui, il allait la demander en mariage. Il sourit à cette idée et en attendant il essaierait de profiter de celle de cette époque comme pour palier au manque que son absence provoquait en lui. Il sortit enfin de la douche d’un peu meilleure humeur, se sécha et s’habilla rapidement. Un jean noir propre, un t-shirt blanc col en V et une veste de costume pour le côté un peu plus classe, le voilà paré pour sortir.

Les filles si vous passez par là, je suis de sorti, je risque de rentrer tard. Bisouilles.
Aaron.


Le grand frère toujours soucieux du bien être de ses petites sœurs, préféra laisser un mot pour ne pas les inquiéter au cas où elles rentreraient avant lui. Il quitta le motel serein et détendu et finalement opta pour ce bar assez réputé qu’il avait déjà eu l’occasion de fréquenter dans son époque à lui et qu’il aimait bien : le P3. Arrivé sur place, il y avait foule et le lieu était exactement comme dans son présent, très de chose avait changés. Il devait bien avoir quelques différence, plus de vingt ans d’évolution forcément, ils n’avaient sans doute pas laissé les choses telles quelles, mais sur le moment il lui semblait identique en tout point. Le chasseur s’avança au bar se commanda un white russian, se retourna s’accoudant de ses deux bras sur le comptoir et observa les gens qui se déhanchait sur la piste au son de la musique que diffusait fortement les enceintes. Une gorgée, puis deux, Aaron faillit s’étrangler en avalant de travers. Non, ce n’était pas qu’il n’avait pas digéré son whisky, il venait simplement de voir Tori au beau milieu de la piste en collé serré avec un type qu’il ne connaissait pas. Et là le grand frère protecteur refit surface, ni une, ni deux, il posa son verre sur le bar après l’avoir fini cul sec et se dirigea vers sa frangine.

- Coucou soeurette ! Je vois que tu es en charmante compagnie…

Il s’était légèrement incrusté entre eux, mettant de la distance entre le gaillard qui faisait du gringue à Tori et cette dernière, lui parlant sur un ton légèrement sarcastique, voir quelque peu ironique. Bien sûr, elle était grande, ben sûr, elle avait l’âge de savoir ce qu’elle faisait et de choisir avec qui elle voulait passer la soirée, mais Aaron savait aussi qu’elle cherchait tellement à avoir une vie normale qu’il avait peur qu’elle fasse n’importe quoi pour ce sentir libre de ce poids, cette tradition familiale qu’ils avaient tous les trois à supporter.

- Tu accorderais une danse à ton grand frère préféré ?

Tout était bon pour l’empêcher de faire une bêtise et l’homme en compagnie de Tori, Aaron ne le sentait, mais alors pas du tout. Sa sœur pourrait lui en vouloir, comme elle le faisait toujours, un jour elle comprendrait, un jour elle le remercierait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Hey guy, take me home tonight !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sunday, bloody sunday ::  :: 
Topics terminés
 :: 
Topics abandonnés
-