Partagez|

Your always my perfect mother

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar Invité Invité
MessageSujet: Your always my perfect mother Sam 5 Nov - 9:46



    Assise à une table de café, Louise se creusait la tête depuis bientôt une heure. Elle avait réussit à semer Joshua et tous les membres du Concile pour un peu de tranquillité. Elle ne pouvait s’empêcher de penser à ses parents, elle ressentait le besoin de les retrouver pour s’assurer qu’ils étaient encore en vie. Tout ce qu’elle se souvenait, c’était qu’à cette époque, ils n’étaient pas encore ensemble, elle n’était même pas sur qu’ils se soient déjà rencontrés. Elle devrait donc les chercher un par un et presque naturellement, Louise choisit de chercher d’abord Aiden, mais elle ne se souvenait plus de ce qu’elle pouvait bien faire à ce moment. Une seule chose était sûr, elle se trouvait à San Francisco en ce moment même mais la ville était immense, c’était comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Elle avait d’abord commencé par l’annuaire téléphonique, mais avait fait chou blanc, aucune Aiden n’y été listée. Elle avait été très déçue avant de penser à internet. Elle pourrait y trouver de précieuses informations, et en effet, elle réussit à retrouver la trace de sa mère.
    Elle était donc en ce moment même, assise à cette table, cherchant ce qu’elle pourrait dire à sa mère pour leur première rencontre. Est-ce qu’elle devait lui dire immédiatement la vérité ou mentir un peu à son sujet ? D’ailleurs, est ce qu’Aiden pourrait la reconnaitre, ou tout du moins se poser des questions à son sujet ? Ce retour dans le passé était bien compliqué, car chacun de leur geste pouvait changer totalement leur futur… Son geste pouvait tout à fait empêcher la naissance de son frère ainsi que la sienne, et celle de tous les autres membres du Concile. Mais elle était décidée, elle irait à la rencontre de sa mère, quoi qu’il en coute.

    Elle paya donc sa consommation avant de quitter le bar, pour se mettre en route de l’adresse qu’elle avait trouvé sur internet. Pendant tout le trajet, elle réfléchissait à tout ce qu’elle pourrait lui dire mais rien de bien ne lui venait à l’esprit. Elle se souvenait toujours de ce qu’Aiden lui répétait dans son présent, qu’elle avait les yeux de son père. Est-ce que s’ils s’étaient déjà rencontrés, Aiden ferait le rapprochement entre Louise et Dean ? Devinera t-elle ses propres traits dans le visage de Louise ? Elle ressemblait beaucoup à sa mère, mais avait les yeux de son père et son humour parfois décalé aussi. Joshua cependant ressemblait comme deux gouttes d’eau à Dean, avec les magnifiques yeux bleus de leur mère.

    Mais elle fut tirée de ses pensées lorsque son regard aperçu un petite blonde sortir d’une petite maison d’Ocean Park. Elle reconnut immédiatement sa mère, il n’y avait pas d’hésitation, c’était bien Aiden. Elle était déjà très belle, mais étrangement, Louise ne voyait pas en elle la mère qu’elle connaissait. Peut-être parce qu’elle était encore très jeune, Louise ne saurait l’expliquer. Le plus discrètement possible, elle se mit à la suivre, faisant mine de lire un journal ou de s’intéresser à une vitrine dès qu’Aiden s’arrêtait quelque part.
    C’était dur de ne pas avoir le regard rivé sur elle, Louise voulait l’observer attentivement, découvrir qui elle était à cette époque, qu’elle genre de jeune femme elle pouvait bien être.

    Louise continua à suivre sa mère un petit moment jusqu’à ce que cette dernière ne finisse par disparaitre de son champ de vision. Paniquée, la blondinette cherchait partout autour d’elle, mais il n’y avait plus aucune trace de sa mère. Avait-elle tourné sans que Louise ne le remarque ? Elle jeta un rapide coup d’œil dans une rue adjacente, mais elle n’était pas là. Une vague de colère submergea Louise qui se détestait en ce moment même, comment avait-elle pu perdre sa trace aussi facilement ?!

    Mais en relevant les yeux, Louise se trouva face à une Aiden qui avait l’air en colère, les mains sur les hanches, elle fixait Louise de ses magnifiques yeux bleu, comme si elle attendait des explications. Un petit sourire se dessina sur les lèvres de Louise, celui qu’elle avait quand elle faisait prendre la main dans le sac.

    « -Heu… bonjour ? » dit-elle complètement prise au dépourvu.


Dernière édition par Louise R. Winchester le Mer 1 Fév - 8:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

✘ Messages : 2094
✘ Age : 31
✘ Célébrité : Mila Kunis
✘ Copyright : Gifs : Tumblr | Ava : Glamour | Code Sign : Silver lungs
✘ Série : Habitante de Shatter Bay
✘ Puissance : 612
✘ Your Job : Policière
✘ Where are you ? : Shatter Bay
✘ Pouvoirs : Bonne tireuse, ça compte ?
✘ Votre Péché : Gourmandise
✘ Your Mood : Bonne

Journal de Bord
X Relation's Ship :
X Your Game:
X Combativité :
20/1000  (20/1000)
avatar
Aiden J. McCain
    ✘ McCain
    Une chasseuse sans pitié
MessageSujet: Re: Your always my perfect mother Lun 5 Déc - 15:43




« Louise & Aiden »









Samedi matin, Aiden s’étira lorsque son réveil sonna. En tant que policière, elle n’avait pas droit à énormément de temps libre. Et encore mois les samedis qui était généralement des journées difficiles. A croire que les délinquants se donnaient le mot pour pourrir le samedi des policiers. Mais bon, Aiden aimait ce boulot qui avait l’avantage de la garder au courant de tous les cas étranges qui se passaient en ville. C’était un plus lorsqu’on était une tueuse et qu’il fallait garder secret le monde du surnaturel au commun des mortels. Cela lui permettait d’être sur place dès qu’il y avait quelque chose de louche et les autorités compétentes ne se posaient pas trop de questions… L’autre avantage, c’était qu’elle pouvait s’entraîner à la lutte et au combat plus souvent que les autres tueuses. Il fallait bien l’avouer, Aiden était l’une des tueuses les plus douées de sa génération grâce à cet avantage. Pourtant, elle savait combien il était facile de se faire tuer, même lorsque l’on possédait les pouvoirs d’une tueuse… Il fallait être prudent même si on vous considérait comme l’une des meilleures… Ce matin, en se levant, Aident savait donc qu’elle aurait une journée chargée mais au final, celle-ci ne s’était pas déroulée comme elle le pensait et elle put même rentrer chez elle pour dîner. Cela l’arrangeait parce que ce matin, le commissariat avait eu vent d’une drôle d’affaire qu’elle sentait dans ses cordes d’être surnaturel….

La rencontre se déroula au moment où Aiden eut fini de manger : elle sortit de chez elle pour retourner au boulot. L’histoire qui l’avait préoccupée pendant son repas, elle s’en occuperait ce soir. Et oui, la vie d’une tueuse doublée d’une policière n’était vraiment pas de tout repos et ce dernier était très rare. Généralement, elle était un flic le jour mais elle devait patrouiller la nuit pour protéger les potentielles victimes des créatures de la nuit. Autant dire qu’elle prenait son boulot de protectrice de la population doublement à cœur…. Donc, alors que la tueuse sortait de chez elle, elle comprit très vite qu’elle était épiée. C’était une chose qu’elle avait développé à l’entraînement de tueuses, elle n’aimait pas être prise au dépourvu…. Elle décida d’être certaine qu’elle était suivie avant de prendre les devants. A la première boutique, elle décida de faire semblant de regarder la vitrine. Ainsi, elle put découvrir qu’une belle blonde s’était arrêtée également, très brusquement. Aiden se remit en marche et s’arrêta pour prendre un café à un marchand ambulant. La blonde s’arrêta et se mit à lire un journal… Très discret… Il était clair qu’elle la suivait et puis, elle n’avait plus envie de jouer à ce jeu, elle voulait savoir qui était cette belle blonde. Au bout d’une rue, après avoir réfléchi à ce qu’elle ferait, elle vit une ouverture près du poste de police. Il y avait une ruelle qui arrivait juste derrière l’endroit où se situait l’inconnue. Un sourire sur le visage, elle prit cette ruelle et se retrouva derrière cette femme… La tueuse l’observa, elle regardait à droite à gauche et Aiden était maintenant certaine qu’elle la recherchait. Alors que la blondinette se retourna, elle tomba nez à nez avec la flic. Celle-ci avait les bras sur les hanches, le regard noir lui montrant qu’elle ne plaisait plus…. Etrangement, cela ne fit rien à la petite blonde qui se contenta de sourire, avant de prendre la parole.


« Heu… bonjour ? »

A qui Aiden avait-elle à faire ? En tout cas, c’était une petite comique celle-là….

« Heu ! Bonjour ! C’est tout ce que tu as à dire ? »

Aiden n’avait pas vraiment élevé la voix, elle ne voulait pas non plus que tout le monde écoute leur conversation. Elle ne pouvait pas savoir si elle avait à faire à une humaine normale ou à un être surnaturel, il fallait donc rester discret. Après tout, cela faisait des années que la tueuse vivait ici et elle avait réussi à vivre normalement, sans que personne ne la prenne pour la folle de service….

« Sérieusement ! Je peux savoir qui vous êtes et pourquoi vous me suiviez ? »

Aiden n’avait aucune envie de jouer la carte de la politesse et lui souhaiter un bon jour à son tour. Elle était pressée, elle devait reprendre du service et la seule chose qui l’importait était de savoir qui était cette blondinette….


- You're the One. -
Ma couleur est Mediumvioletred


Dernière édition par Aiden J. McCain le Dim 19 Fév - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crossover.1fr1.net/
avatar Invité Invité
MessageSujet: Re: Your always my perfect mother Mer 1 Fév - 8:10


    Elle qui souhaitait rester la plus discrète possible, c’était loupé ! Louise s’en voulait de s’être fait prendre aussi facilement, il allait maintenant falloir la jouer très fine. Débuter la conversation en annonçant à Aiden qu’elle était sa fille et qu’elle venait du futur pour les sauver, ce n’était peut-être pas la meilleur technique. C’était un coup à voir sa mère prendre ses jambes à son cou et s’enfuir loin d’elle. D’ailleurs, la situation était tout autant étrange pour Aiden que pour Louise. Elle avait déjà vu des photos de sa mère alors qu’elle était plus jeune, mais se retrouver en face d’elle, devant une personne en chair et en os, c’était assez étrange. Surtout que Louise avait du mal à se dire que sa mère ignorait encore tout de ce qui l’attendait, de la famille qu’elle allait avoir, du fait qu’elle se trouvait devant sa fille. Alors, lorsqu’Aiden finit par prendre la parole de manière un peu froide, Louise ne lui en voulu pas le moins du monde.

    « Heu ! Bonjour ! C’est tout ce que tu as à dire ? »

    Oui bon d’accord, ce n’était pas la meilleure trouvaille de Louise, mais que pouvait-elle dire ? « Salut Maman, je suis ta fille ! Au fait tu risques de mourir, et comment va Papa ? ». Il valait mieux éviter, surtout qu’elle ne savait pas trop où ils en étaient tous les deux. Joshua était encore bien loin de naitre, cela voulait dire qu’ils n’étaient pas ensemble, d’ailleurs, se connaissaient-ils ?
    Louise était tellement curieuse, elle ressentait le besoin de savoir où elle mettait les pieds, mais maintenant, c’était trop tard !

    « Sérieusement ! Je peux savoir qui vous êtes et pourquoi vous me suiviez ? »

    Voyant qu’Aiden avait l’air impatiente et excédée, et connaissant assez bien les colères que pouvait piquer sa mère, Louise décida de jouer la carte de la tueuse, elle pouvait se faire passer pour une tueuse potentielle qui aurait besoin de son aide ? Cela faciliterait beaucoup les choses entre elles.
    Louise jeta donc un regard autour d’elle, pour s’assurer qu’aucune oreille indiscrète ne pouvait entendre ce qu’elle allait dire, avant de répondre enfin.

    « -Je… je suis nouvelle en ville. On m’a dit de venir vers vous, que vous saurez m’aider. Je suis une tueuse. »

    Sa mère avait déjà été d’une grande aide quand Louise avait découvert ses capacités, plus jeune, elle était donc persuadée qu’elle ne refuserait pas aujourd’hui de l’aider de nouveau. Même si la situation était différente, sa famille avait toujours répété qu’Aiden était une jeune femme généreuse. Il fallait donc simplement qu’elle le prouve aujourd’hui, tout de suite, maintenant pour que le plan de Louise fonctionne.

    « -Mes capacités se sont déclarées depuis plusieurs mois, et je suis partie de chez moi sans vraiment trop savoir où aller. »

    C’était affreux de devoir lui mentir de la sorte, mais Louise n’avait pas le choix, il fallait éviter qu’Aiden découvre la vérité par peur de totalement bousculer son présent. Elle craignait déjà d’avoir fait une erreur, mais pour le moment, elle était encore là, ce qui signifiait que ses parents se mettaient toujours ensemble.
Revenir en haut Aller en bas

✘ Messages : 2094
✘ Age : 31
✘ Célébrité : Mila Kunis
✘ Copyright : Gifs : Tumblr | Ava : Glamour | Code Sign : Silver lungs
✘ Série : Habitante de Shatter Bay
✘ Puissance : 612
✘ Your Job : Policière
✘ Where are you ? : Shatter Bay
✘ Pouvoirs : Bonne tireuse, ça compte ?
✘ Votre Péché : Gourmandise
✘ Your Mood : Bonne

Journal de Bord
X Relation's Ship :
X Your Game:
X Combativité :
20/1000  (20/1000)
avatar
Aiden J. McCain
    ✘ McCain
    Une chasseuse sans pitié
MessageSujet: Re: Your always my perfect mother Dim 19 Fév - 12:33




« Louise & Aiden »









Aiden restait face à la jolie blondinette qui venait de passer quelques secondes à la suivre – peut-être plus, elle ne le savait pas vraiment – tandis que celle-ci regardait autour d’elle. Apparemment, elle avait quelque chose à lui dire qui serait un peu plus important que ce qu’aurait cru la tueuse. Il semblait qu’elle devait se cacher ou être discrète et elle n’allait pas tarder à le savoir puisque l’inconnue prit la parole et répondit à sa question :

« Je… je suis nouvelle en ville ! On m’a dit de venir vers vous, que vous saurez m’aider ! Je suis une tueuse ! »

C’était donc ça, une tueuse qui avait besoin de son aide. Tout d’un coup, l’expression froide et distante de la belle policière changea pour se feindre d’un large sourire rassurant. Elle était venue à la bonne personne, Aiden était expérimentée et elle avait aidé pas mal de nouvelles tueuses. Evidemment, elle n’était pas la Tueuse mais depuis le temps où elle avait découvert ses pouvoirs et maintenant, elle avait fait un vrai chemin. Aujourd’hui, Aiden était une tueuse vraiment douée à qui beaucoup d’observateurs faisaient appel à elle pour les aider avec leur nouvelle tueuse. Bien qu’Aiden ait du boulot urgent, elle faisait souvent passer sa mission de tueuse en premier. Son job de policier était surtout là pour couvrir les affaires surnaturelles mais il était certain que face à des monstres, elle était souvent indispensable, ce qui n’était pas forcément le cas lorsqu’il s’agissait de simples humains impliqués. En tant que policière, Aiden n’était pas indispensable, il y avait des tonnes d’autres policiers dans sa brigade. Par contre, peu de monde connaissait le monde du surnaturel et elle était plus importante pour défendre les innocents quand il s’agissait de démons et autres créatures magiques….

« Mes capacités se sont déclarées depuis plusieurs mois, et je suis partie de chez moi sans vraiment trop savoir où aller ! »

Une tueuse et une tueuse perdue en plus, cela suffisait vraiment à Aiden de prendre en charge la jeune fille qui était venue la voir pour qu’elle l’aide.

« Je suis désolée d’avoir été si sèche mais bien sûr que je vais t’aider ! Je me souviens quand j’ai commencé à découvrir mes pouvoirs, j’étais paniquée ! Je ne peux pas te laisser repartir sans t’aider ! »

La blondinette avait pris une voix plus douce et plus amicale, presque comme une mère avec sa fille. Elle prit son téléphone et reprit la parole :

« Je dois juste passer un coup de fil et je suis à toi ! »

Aiden téléphona au commissariat, demandant s’il y avait des nouveautés concernant l’affaire qui lui avait semblé surnaturelle. Il n’y avait pas d’avancée et elle savait qu’ils ne trouveraient certainement rien de suspect. Même si c’était le cas, ils trouveraient sûrement une histoire qui tienne debout. La flic avait donc un peu de temps avant de devoir prendre cette affaire en main. Aujourd’hui, elle avait une tueuse à prendre en charge et c’était plus urgent. Elle demanda son après-midi, ce qu’elle obtint et elle revint vers l’inconnue.

« Quel est ton nom ? Si on en vient à travailler ensemble, j’aimerais quand même connaître ton nom ! »

Demanda-t-elle d’un ton encore très doux. Puis, elle posa de nouveau une nouvelle question, une question qui lui semblait importante :

« Et est-ce que tu as déjà rencontré ton observateur ? J’aurais peut-être besoin de le rencontrer ! »

Aiden n’avait pas l’habitude de prendre en charge une tueuse sans que son observateur soit au courant ou qu’au moins, elle puisse savoir si elle pouvait se passer de son avis.


- You're the One. -
Ma couleur est Mediumvioletred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crossover.1fr1.net/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Your always my perfect mother

Revenir en haut Aller en bas

Your always my perfect mother

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sunday, bloody sunday ::  :: 
Topics terminés
 :: 
Topics abandonnés
-