AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Give me hell | Sam (l)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous Invité Invité
MessageSujet: Give me hell | Sam (l) Give me hell | Sam (l) EmptyDim 30 Oct - 20:11

Just for you ! Give me hell | Sam (l) 1178108076

Give me hell | Sam (l) 1134669269


Give me hell | Sam (l) Sans_t12


23h, la journée est largement finie depuis longtemps. La nuit débute. Les bars commencent à faire leurs bénéficient de la nuit. San Francisco n'est pas une ville qui dort de toute façon. Je me tiens dans l'arrière du bar dansant. C'est là que je travaille pour le moment. J'ai de l'argent sur mon compte c'est un fait. Mais le manoir que j'ai acheté demande beaucoup de construction, tel des vitres filtrant les rayons du soleil ne risquant pas que je crame en effleurant un de ses magnifiques rayons. Mon service se déroule de 19h à 23h. Le bar toujours à l'ombre, je ne risque pas de brûler par inadvertance ! J'aime bien l'ambiance de ce bar. Je sers à la fois, tout comme toutes les demi-heure, je dois prendre le micro pour pousser la chansonnette. Un métier qui rapport plus que serveuse grâce à ma voix. Qui aurait cru qu'elle m'aurait permis de gagner un salaire un jour ? Hum sûrement pas moi.


Retirant ma robe de travail mes collèges prenant la relève sorte de la pièce. J'enlève l'élastique qui retient mes cheveux en queue de cheval. M'observant dans le miroir je sais une chose : la soirée est loin d'être fini. Soupirant dans un sourire j'enfile rapidement mon pantalon noir usé comportant trois trous à chacun de mes genoux, ainsi qu'un débardeur noir et mon fameux blouson en cuir noir. J'ai l'air pitoyable comme ça ? Voyons, savez-vous que les vampires et démons n'en ont rien à faire de ruiner votre nouvelle garde robe ? Bon ok, je reconnais que j'adore ce pantalon, je ne peux pas le jeter !


Enfilant mes boots noirs en sautillant j'arrive quand même à pousser la porte de sortie. Les employés se doivent de quitter l'établissement par derrière pour ne pas se faire voir les clients. C'est une règle que je comprends en partie ... et en faite je m'en fiche royalement ! Je croise mon patron, fumant sa cigarette comme un taré, me souhaitant rapidement une bonne fin de soirée. A 23h, on place la disco, on a plus besoin de la chanteuse du bar, c'est pour ça que je finis si tôt. Relevant la tête, je sais déjà que le travail m'attend, rien qu'en regardant cette fille qui traverse la rue accompagnée par un ... homme. Enfin homme qui n'a plus de coeur qui bat et qui se nourrit au préalable de sang. Un de ces vampires sans aucune pitié, que je me fais une joie de beauté leurs petites fesses (parfois ma foie ... fort appétissante !).


Je décide donc de suivre ce jeune « couple » fleurissant. Le chat croit avoir attrapé sa sourie ? Mais pour ne pas se la faire piquer, ou attraper par un prédateur encore plus dangereux que lui il se doit d'emmener sa proie loin d'ici. Cette jeune demoiselle doit remercier son ange gardien que je sois sortie en ce moment, sinon je ne donnerai pas cher de sa vie. Elle ne s'inquiète même pas de se diriger vers les ruelles les plus craignos de la ville. Cette fille n'a franchement aucun instinct de survie ce n'est pas possible ! Enfin nous arrivons dans une ruelle sombre. L'endroit idéale, les cris de blondy ne se feront pas entendre, l'odeur du sang ne viendra pas titiller les narines de ses compagnons. Ce vampire est réfléchi à ce que je vois ! ... ça change.


Poussant sa victime contre le mur, le vampire ne perd pas son temps. Blondy glousse et je décide que le jeux à suffit pour le moment. Surtout si je tiens à ce que je la nuque de mademoiselle je suis ivre reste intact. Avançant dans la rue, je claque mes talons de sorte à pétrifier sur place le vampire. Relevant la tête il sourit en me voyant et prononce d'un ton rauque.



« Dégage ... c'est la mienne, va voir ailleurs, y a plein d'autre proie ! »



Je ris à sa remarque, bien entendu qu'entre vampire on sait se reconnaitre. Nous avons une odeur particulière, qui fait que l'on sait se reconnaitre. Mais ce qu'ils ne peuvent pas se mettre dans le crâne c'est que je ne suis pas de leur « camps » ... non je ne suis plus le camps de celui de qui que ce soit ! Sauf celui de ma vengeance. Relevant la tête, j'arrive en moins d'une seconde derrière ma victime le tirant en arrière et le balançant contre le mur opposé. Je me place face à la jeune fille et commence à déballer un discours fort inutile et long.


« Bon blondy écoute, ce monsieur là n'est pas très gentil ! Et si tu tiens à tes fesses, ou même encore mieux, ne pas te retrouver demain dans ton tombeau de chêne tout neuf ... tu ferais mieux de partir de cette rue ... et très vite ça peut être pas mal ! »


Elle ne réagit pas tout de suite, en fait je crois qu'elle n'a rien compris à ce que je viens de dire. Elle fixe quelque chose derrière moi, ne respire plus pour me percer le tympan par la suite dans un cri sur aigu digne d'une chauve sourie ! Elle prend finalement les jambes à son coup. Me retournant je me rends compte que beau gosse n'est plus franchement aussi beau. Une tonne de ride au niveau de ses yeux, des pupilles devenues rouge et sanglante ah et détaille mineur de magnifiques crocs.


« Rohh tu n'aurais pas put attendre avant de prendre cette forme ? » Râlais-je, « cette fille m'a explosé le tympan mec ! »


En réponse, il ne prend pas la peine de prononcer un mot, mais de foncer sur moi. Glissant ma main dans ma Boots droite je sors un mini pieu rapide comme l'éclaire je me baisse et prend mon élan pour enfoncer le pied bien droit dans son coeur avec une grande force. Restant immobile il me fixe stupéfait et passe parfois son regard sur le pieu placé dans sa poitrine.


« Je suis une tueuse chéri ... et tu aurais dû resté dans ta crypte ça t'aurais évité de devenir poussière ! »


Il n'y a ni hurlement, ni murmure. Simplement une caresse du vent qui finit d'emporter la poussière de ma victime. Oui la soirée ne faisait que de débuter !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité Invité
MessageSujet: Re: Give me hell | Sam (l) Give me hell | Sam (l) EmptyMar 1 Nov - 15:48


Give me hell | Sam (l) Tumblr_ltyiecU18O1r04qt1o1_400
(c)Tumblr

    Sam était de nouveau dehors en pleine nuit, depuis une semaine, il avait changé de rythme de vie pour s’adapter aux créatures du coin. Qui aurait pu deviner que San Francisco était infesté de vampires ? Le chasseur ne s’y était pas vraiment attendu, c’était comme s’il y avait eu tout à coup une vague de vampirisme sur la ville. Ces monstres ne sortant que la nuit, Sam devait donc les traquer dans l’obscurité ... Il avait dès lors pris l’habitude de rester éveillé la nuit pour faire son « travail » et de dormir le jour après avoir accompli son horrible tâche. Travaillant toujours en collaboration avec Dean, ils n’étaient pas non plus indissociables et ce soir, Sam avait décidé de partir seul. Il ne savait pas s’il rencontrerait de créatures et au fond, il n’en avait pas envie ! Si seulement sa vie pouvait être normale pour une fois …

    En arrivant à proximité d’un bar, Sammy assista à une scène innovante ! Un couple s’éloignait, s’enfonçant peu à peu dans l’obscurité et les petites ruelles sinistres. Il ne fallait ni être chasseur ni être un génie pour comprendre la suite … Malheureusement pour l’un des deux, ce soir allait être une rude épreuve. Le chasseur s’apprêtait à s’élancer à leur poursuite, ayant bien remarqué le regard frénétique que lançait le jeune homme à sa future proie. Il mourait d’envie de la vider de son sang mais mieux valait s’éloigner, pour être sûr de ne pas être dérangé. Sam se serait précipité en temps normal mais une autre personne se chargea de jouer ce rôle ! D’ordinaire, le jeune homme aurait tout fait pour empêcher une si frêle jeune femme de se mêler de cette histoire. Tout risquait de finir dans un bain de sang … Mais pas cette fois.

    Le cadet des Winchester avait bien reconnu sa chevelure, sa silhouette et surtout son attitude. Lily Evri, une tueuse de vampire expérimentée ! Il l’avait connue très jeune, Sam s’était toujours fait beaucoup de soucis pour elle … Dans quel monde des jeunes filles de dix-neuf ans s’amuse à sauver l’humanité ? Aujourd’hui, elle avait quelque peu grandi mais restait à ses yeux une demoiselle fragile qu’il ne pouvait s’empêcher de vouloir protéger. C’est donc en silence qu’il s’élança à sa suite, sans se faire remarquer pour ne pas la déranger dans sa besogne. Lily portait un prénom qu’il ne pourrait jamais oublier ! Non seulement parce qu’elle était importante à ses yeux mais aussi car la femme dont il était fou amoureux s’appelait comme ça … Il se glissa alors dans la ruelle, s’adossant à un mur pour observer la scène. Il avait confiance en Lily et la savait douée et intelligente, il lui avait donné quelques astuces pour ne pas se faire attaquer par un vampire ! Elle était parfaitement formée cette jeune fille !

    Malheureusement trop éloigné du trio pour entendre l’échange verbal qui eut lieu, il se contenta du spectacle visuel. Les hostilités commencèrent, Lily envoya la créature valser contre le mur et s’adressa à la femme dont elle venait de sauver la vie. Celle-ci parut sceptique puis poussa un hurlement suraigu et courut à toute vitesse vers le bout de la ruelle, elle ne vit probablement pas Sam qui resta immobile pour ne pas l’effrayer davantage. Cette personne n’en était pas consciente mais elle devait bien plus que la vie à Lily ! Sans cette jeune tueuse, elle aurait souffert atrocement pour finir abandonnée dans cette ruelle tel un déchet … Morte ou pas. Le vampire montra alors son vrai visage et tout à coup, Sammy se crispa. Il avait un pieu en bois dissimulé dans le dos et n’hésiterait pas à s’interposer entre la demoiselle et son assaillant si les choses se passaient mal.

    Le monstre se rua sur Lily, Sam serra si fort les poings que ses jointures en devinrent blanches. C’était un véritable supplice ! Mais il fallait qu’il l’observe, il fallait qu’il se rassure en voyant que la demoiselle savait très bien se défendre seule. Et effectivement, Lily fit preuve d’un grand professionnalisme. Certains auraient fait du cinéma, aurait joué avec le vampire comme on joue avec un animal piégé ! Les plus jeunes chasseurs s’amusaient souvent à faire danser leurs adversaires et à trop s’amuser, ils se faisaient piéger. La jeune tueuse était différente, elle mit fin à la menace en un temps record et ne laissa de lui qu’un tas de cendres. Sammy fut soulagé par la maturité de Lily, elle ne jouait pas avec le feu et ça lui ôtait une inquiétude de plus. Il décida enfin de sortir de la pénombre, avançant d’un pas décidé vers la sauveuse du jour ! Le chasseur l’applaudit alors, tout sourire.

    « Bravo ! C’était du rapide … »

    La peur de Sam s’était envolée, il continuerait à s’inquiéter pour cette jeune chasseuse car tout le monde pouvait se faire piéger dans ce métier ! Mais au moins, il la savait désormais mature et intelligente. Lui, il ne comptait plus le nombre de fois où il avait eu besoin de son frère pour le sortir d’un mauvais pas ! Cependant, Lily savait bien qu’elle pouvait l’appeler en toutes circonstances, il accourrait à son secours. Sammy s’approcha et ne put s’empêcher d’écarter un peu les bras, espérant qu’elle ne vienne l’étreindre. Ce n’était pas un comportement qu’il adoptait avec tout le monde mais Lily était différente des autres ! C’était un peu comme une protégée, il ressentait le besoin de la savoir en sécurité.

    « Je suis fier de ce que tu es devenue ! »

    Il le pensait vraiment, la façon de combattre de Lily était exemplaire et elle avait une technique parfaite. Peut-être un peu d’ailleurs … En y réfléchissant, Sammy aurait pu se poser des questions ! Une si jeune tueuse était-elle capable de tant de perfection ? N’avait-elle pas un petit plus pour l’aider dans sa tâche ? Mais il n’y pensa même pas, se disant simplement que la chasseuse était désormais entrée dans la cours des grands. Il finit tout de même par la fixer, l’observant d’un regard critique pour s’assurer qu’elle était toujours en parfaite santé. Il ne lui manquait apparemment ni bras, ni doigts, ni jambes ! Et il n’apercevait pas de vilaines entailles sur sa peau, bien qu’il sache que les plus profondes se situaient souvent au niveau du dos ou du ventre … Sammy décida alors d’en avoir le cœur net.

    « Tu ne t’es pas blessée ? »

    C’était plus fort que lui … Il l’avait vu tuer ce vampire en moins de deux mouvements et pourtant, il voulait être rassuré ! Sam arqua un sourcil, regard interrogateur et air sérieux à l’appui.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité Invité
MessageSujet: Re: Give me hell | Sam (l) Give me hell | Sam (l) EmptyMer 2 Nov - 19:40


Ce n’est qu’après que la poussière ne se soit envolé que j’entends ce battement de cœur. Est-ce blondy ? Non, même si les neurones n’ont pas l’air de se connecter parfaitement chez elle, son battement de cœur ne serait pas aussi rassuré … lent. Mais je sais que cette personne qui est caché est un tant soit peu … censé enfin je l’espère du moins. Alors s’il a vue une telle scène il partira loin en courant. Ne racontera pas son histoire car il sait que personne te croira. Déjà que rien que pour un meurtre on à du mal à vous croire, alors pour un meurtre réalisé par des vampires …. Autant que les inspecteurs vous croient fou et qu’il appelle un médecin rien que pour vous.

Alors oui je sursaute quand j’entends les applaudissements, OUI je me retourne d’un bon quand je perçois cette voix. Bien entendu que maintenant que je suis vampire sa voix me parait différente. Après tout, je la perçois avec plus de précision. Je comprends mieux la différence de ton par moment. Ce n’est pas aussi mélodieux que si c’était un vampire ou un démon. Pourtant, sa voix est comme une nostalgie au fond de mon cœur. Il me rappelle mes débuts de tueuse, quand j’étais encore … humaine. Mais c’est peut être une illusion non ? Car je ne peux le rencontrer. Il va vite découvrir ce que je suis devenue.

Alors oui quand je le perçois je soulève mon sourcil gauche, observant un long moment, je l’observe et mon souffle se coupe. J’ai l’impression de me retourner au ralentie pour mieux l’observer. Je ne sais pas si je dois courir, lui faire croire qu’il se trompe du genre « hey vous savez quoi je suis une tueuse et j’ai un sosie qui à le même prénom que moi … incroyable n’est-ce pas … Sammy ? Ah car oui j’ai un don de devin aussi … j’arrive à deviner beaucoup de prénom ! » Hum option rejeter cela n’est pas du tout crédible ! Alors que dire ? Que faire ?

Je perçois dans ses prunelles comme une inquiétude qui s’en va. Il à l’air rassuré mais je ne sais pas pourquoi. Par ce que je sais encore tuer des vampires ? Sait-il ce que je suis devenue ? Non c’est improbable. Et il y a comme une fierté, de se regard. Il écarte les bras, je connais ce geste. J’ai envie de me précipité dedans. Je veux cette entraine que je n’ai pas connue depuis plus de trois ans. Je veux me sentir en sécurité et enfin un peu humaine …


« Je suis fier de ce que tu es devenue ! »

Non, non Sam tu n’as pas à devenir fière de ce que je suis devenue. Je suis une vampire ! Ne le vois-tu pas ? Non je ne veux pas que tu le perçois, comment vas-tu réagir ? Je ne veux pas te peiner. Je tiens à toi tout comme tu tiens à moi. Et peut être que maintenant tu es mon unique point de reliment sur Terre. J’ai été seule si longtemps, trois ans dans cette forêt à combattre mes envies de soif. Je ne sais même si en me précipitant dans ses bras je n’aurais pas cette envie subite de boire ton sang. Non je ne veux pas être ce monstre, je ne veux pas lui faire de mal.

« Tu ne t’es pas blessée ? »

Je relève la tête et l’observe un long moment. Suis-je blessé ? Non, enfin pas physiquement. Depuis que je suis devenue vampire ces combats aussi simplistes se déroulent aussi facilement. Je me sens si mal. Je soulève les épaules pourtant, m’observe rapidement les mains tourne la tête pour observer derrière moi et sourit tendrement à Sam.

« Je n’ai rien Sam ce n'est rien. J'ai profiter de l'effet de surprise ce qui à évité qu'il est le temps de me blesser. Après tout j'ai eu de bon entrainements avant ! ». Répondis-je d’une voix calme.

Pourtant cela ne m’empêche pas d’avancer doucement vers lui, je regarde que je contrôle la situation. Pour finalement me glisser dans ses bras doucement. Ce n’est pas papa, mais ce n’est pas n’importe qui. J’ai envie de pleurer, mais je ne fais rien, je le sers dans mes bras. Je ne ressens aucune envie de mordre dans sa peau. Ce qui me rassure. Mais cette étreinte elle fait tellement de bien.


« Tu m’as tellement manqué … Sammy »

Et je recule rapidement en faisant un clin d’œil, rigolant de bon cœur. Je sais qu’il n’aime pas ce surnom je m’en étais rendu compte avant alors je ne disais rien. Mais est-ce un de taquiner un peu plus.

« Alors que fais-tu à San Francisco ? J’espère que tu n’es pas là pour mon métier …tu commences à te faire vieux tu ne crois pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité Invité
MessageSujet: Re: Give me hell | Sam (l) Give me hell | Sam (l) EmptyDim 13 Nov - 13:05


    Lily avait énormément changé ! Pas seulement physiquement, elle n’était certes plus l’adolescente fragile qu’il avait connu autrefois mais … La différence allait bien au-delà de ça. Sam ressentait comme une pointe de douleur dans ses paroles, elle s’adressait à lui avec un ton triste qu’il ne lui reconnaissait pas. Instantanément, il songea à une perte ! Peut-être que sa protégée avait fait équipe avec un autre chasseur et avait vu celui-ci mourir sous ses yeux ? Peut-être s’était-elle, elle aussi, laissée capturer par ce doux sentiment qu’on appelle l’amour ? Sans doute était-ce ça ! Leur métier ne leur permettait pas de tomber amoureux et pourtant, ils l’avaient tous fait au moins une fois. Qui est capable de ne jamais rien ressentir ? Sam était fou amoureux de Lily Blake, une chasseuse tout comme lui. Sa petite protégée avait peut-être jeté son dévolu sur un banal humain ? Un homme avec qui elle ne pourrait jamais fonder une famille ou même avoir une relation sérieuse. Sam ressentit beaucoup de peine pour elle ! Ce monde leur fermait beaucoup d’opportunités à tous …

    Elle s’avança lentement et vint se loger au creux des bras du chasseur, Sam l’étreignit comme un grand frère enlace sa sœur. Elle évoqua ensuite le légendaire surnom que le jeune homme ne pouvait supporter … Merci à Dean d’avoir rendu ce surnom ridicule célèbre ! Beaucoup de ses connaissances se laissaient convaincre par ce « Sammy » qui faisait trop enfant au goût de Sam. Il était certes le cadet des frères Winchester mais ni lui ni son frère n’avait plus rien d’enfants. Leur enfance avait d’ailleurs était bien courte ! Lily ne disait cependant ça que pour la taquiner et lui arracher un sourire dépité, ce qu’elle réussit brillamment à faire. Sa dernière remarqua fit hausser les sourcils du jeune homme ! Lui, trop vieux ?

    « Tu ne t’es jamais dit que c’est peut-être toi qui est trop jeune pour ce métier ? Chasser, ce n’est pas un jeu d’enfants … »

    Il explosa de rire, sachant bien que la tueuse n’aimerait pas être traitée comme une enfant ! Mais c’était elle qui l’avait cherché … Sam souriait, il avait presque envie d’ébouriffer les cheveux de la jeune fille mais elle risquait vraiment de se vexer. Lily tentait de redevenir celle qu’il avait connu et un instant, ça fonctionna ! Le chasseur se dit qu’elle était peut-être juste plus mature après tous les combats qu’elle avait eu à endurer. Mais très vite, il réalisa que c’était bien plus ! Quelque chose avait changé chez elle, il ne parvenait à se l’expliquer. Quoi qu’il en soit, avant qu’elle ne le charrie sur son âge, elle lui avait posé une question ! Sammy comptait bien y répondre car il avait une raison valable pour être encore à San Francisco et non sur les routes américaines en ce moment même !

    « Je crois qu’il est assez simple pour toi de constater que cette vermine vampirique a élu domicile dans cette ville … Je ne te dis même pas combien j’en ai déjà croisés ! C’est incroyable, on dirait que tous ces monstres hideux se sont donné rendez-vous ici. Je suis bien content que tu saches aussi bien te débarrasser de ces choses, ça ne devrait même pas exister ! »

    Il secoua la tête pour appuyer ses paroles, les vampires étaient des monstres que Sam avait dans le collimateur en ce moment ! Il fallait le comprendre … Depuis quelques jours, il ne faisait que ça ! Tuer du vampire, exterminer du vampire et trucider du vampire. Le chasseur devait avouer qu’il arrivait à saturation, sa chambre de motel était miteuse et il n’en pouvait plus de la retrouver tous les soirs. En plus, les créatures immondes qui rôdaient dans ces rues semblaient s’accrocher fermement à San Francisco … Dean aussi était sur le coup, les frères Winchester avaient décidés de nettoyer un peu les rues de la ville avant de repartir pour d’autres missions plus intéressantes. Sammy tourna les yeux vers Lily après tout, que faisait-elle là, elle aussi ?

    « Mais … Et toi, qu’est-ce que tu fais là ? »

    Elle ne semblait pas plus au courant que ça de l’afflux de vampire en ville ! Alors que faisait-elle là ? Le visage de Sam s’illumina un bref instant, avait-elle enfin décidé de laisser tomber la vie de chasseuse ? Si c’était le cas, il était encore plus fier d’elle ! C’était la meilleure solution pour elle, Lily était jeune et pouvait encore reprendre une vie normale. Si elle s’installait à San Francisco, elle pouvait toujours se balader avec un pieu en bois caché dans le dos tout en vivant sa vie d’habitante lambda. Sam n’avait pas cette chance, il devait sillonner les routes avec Dean ! C’était leur mission, leur destinée. Mais pour Lily, c’était différent … Elle avait le choix !

    « Serais-tu devenue raisonnable ? »

    Il souriait largement, euphorique à l’idée que quelqu’un ait enfin décidé de prendre sa vie en main et cesser de faire ce travail ! Arrêter d’être chasseur, c’était une chose que très peu de gens faisaient … Après avoir été durant un certain temps sur les routes, à l’affût du moindre souci, il était fortement compliqué de tout abandonner et de reprendre sa vie d’avant. Sam s’imaginait tout de même mal dans son salon, sortant le journal pour lire des disparitions mystérieuses sans lever le petit doigt. Même s’il adorerait pouvoir vivre tranquillement loin de tout ça, lire tous les matins que des gens avaient besoin d’aide et que personne n’y allait … C’était trop dur pour lui. Certains se soulageaient la conscience en se disant que d’autres chasseurs prendraient l’affaire en main mais lui, il en mourait de ne rien faire. Reposant le regard sur Lily, il était bien impatient de connaître la vérité …
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité Invité
MessageSujet: Re: Give me hell | Sam (l) Give me hell | Sam (l) EmptyVen 18 Nov - 19:38

Quand je perçois ce petit sourire se dessinant sur les lèvres de Sam, un sourire identique se montre sur mon visage. Montrant un peu mes dents blanches. Pas trop. J'ai appris au cours de ces années à ne pas montrer mes canines en souriant. Etant donné que même si je ne suis pas sous ma forme de vampire, il y avait quand même un peu plus de longueur à mes canins. Un aspect qu'on peut ne pas prêter attention, quand on est humain. Mais Sam est un chasseur expérimenté, bien plus que moi. Ce signe il y fait attention et peut trouver cela comme un aspect de vampirisassion. C'est un aspect que je ne peux laisser transparaitre. Sam ne doit pas avoir de doute. Même si je suis une vampire vengeresse... je reste Lily. Du moins devant lui, je veux qu'il me voit rieuse, joyeuse pleine d'insouciance. A aucun moment Sam ne doit me chasser. Pourquoi ? Car je suis certaine que s'il commence à me chasser, alors pour ne pas lui faire de peine j'accepterai de recevoir son pieu dans mon coeur immobile depuis bientôt deux ans ? Oui Sam est cette personne qui peut prendre mon immortalité.

« Tu ne t’es jamais dit que c’est peut-être toi qui est trop jeune pour ce métier ? Chasser, ce n’est pas un jeu d’enfants … »


Non désolé Samy cette pensée ne m'a jamais traversé, car je suis dedans depuis ma naissance. Ce n'est pas un jeun d'enfant, mais je suis dedans depuis que je suis bambin. Mon agilité, mes pouvoirs, mon entrainement, tout remonte depuis ma naissance. Sam rit et je continue de sourire en l'observant. Je ne suis pas vexé parce qu'il vient de dire, après tout il en faut plus. Quand j'observe ses yeux je vois qu'il cherche. Oui au fond de lui sa conscience lui dit « quelque chose cloche », sa raison à sûrement deviné, mais son amour le fait taire. Peut être parce que son coeur sait que si la raison lui murmure dans son subconscient « Lily est devenue vampire ne le vois-tu pas ? Elle est plus forte, plus rapide et jamais elle aurait pu tuer un vampire aussi facilement ». Mais je ne vais pas me plaindre. N'ouvre pas ton coeur à ta raison Sam ... tant que je n'aurais pas vengé ce qui me maintient en vie.



« Je crois qu’il est assez simple pour toi de constater que cette vermine vampirique a élu domicile dans cette ville … Je ne te dis même pas combien j’en ai déjà croisés ! C’est incroyable, on dirait que tous ces monstres hideux se sont donné rendez-vous ici. Je suis bien content que tu saches aussi bien te débarrasser de ces choses, ça ne devrait même pas exister ! »


Secouant sa tête je comprends qu'il soit exaspéré par notre race. Oui nous nous multiplions bien plus vite qu'on ne le croit. On sait se dissimuler et quand on est suffisamment âgé on sait se contrôler et donc se cacher aux tueuses et chasseurs. Ces personnes deviennent même nos proies. C'est notre instinct de chasse. On a besoin de corser les choses. C'est la nature de mon espèce. C'est ce que je suis devenue sauf que je ne chasse pas l'humain. Mais belle et bien les vampires.


« Mais … Et toi, qu’est-ce que tu fais là ? »Aie question qui fâche« Serais-tu devenue raisonnable ? »

Son large sourire me fend le coeur, il fait disparaitre le mien même. Je ne sais pas quoi lui dire. Par ou commencer ? Quoi cacher pour ne pas mentir ? Secouant la tête, observant mes chaussures, je passe ma main droite dans mes cheveux et lui tourne le dos pour me tenir droite. Je n'ai jamais raconté cette histoire en dehors de cette tueuse ... Renza, c'était déjà tellement dur. Je peux me contenter de dire que je suis ici pour chasser les vampires pourtant je veux que Sam entende une partie de mon histoire, je veux qu'il comprenne qu'une partie de moi est partie. Je veux qu'il voit qu'elle ange de la vengeance je suis devenue. Prenant une inspiration dans la nuit noire, je regarde l'heure sur mon portable. Le lever de soleil est encore loin, mon histoire n'est pas aussi longue.


« Je pensais ne jamais te revoir. Quand tu étais partie j'étais certaine d'une chose ... tu feras le tour du monde à la chasse de vampire et moi je protégerai mon village. Accompagné de Cynthia de ma meilleure amie ... tu te souviens ? Cette demoiselle pleine de vie qui rigolait à tous avec moi. Qui m'aidait à gérer à vie de tueuse et d'étudiante. Le monde était rond, tout cela nous paraissait logique à toutes les deux. C'était mon devoir de tuer les vampires, les démons et toutes autres créatures, son devoir était de me faire vivre. »




Je déglutie difficilement, je prends un peu de distance, je ne veux pas que Sam avance vers moi je ne veux pas qu'il me regarde encore, je veux simplement qu'il écoute pour le moment. Je sers des poings et inspire doucement. Je dois continuer.


« Tout allait bien, on gérait parfaitement ça elle, moi, mes parents et Jules. Jusqu'il y a deux ans. Alors que j'allais au lycée comme tous les matins. Cynthia était absente. J'ai appelé chez elle, ses parents inquiets m'ont répondu qu'elle n'était pas rentrée de la nuit. Mais que sur son bureau il y avait un mot étrange. Je suis allée là-bas et compris que Cynthia a été prit par cible pour m'atteindre, cette lettre m'était destinée. Alors, toute la nuit je l'ai cherché encore et encore. Au final, je ne le souviens de rien. Si ce n'est que de ses hurlements de douleurs, les miens criant son prénom ... et se rire à glacer le sang. Je ne me suis réveillé que la nuit suivante dans une crypte, remplie de sang. Face à moi son corps. Cynthia ... ma meilleure amie est morte par ma faute ... pour ce que je suis ! »


Et je suis devenu vampire Sam, mais ça tu ne le sauras pas. Je retiens mon souffle, mon corps tremble mais je contrôle un peu tout ceci. Je ferme les yeux bien forts pour empêcher les larmes de couler et me retourne violement vers Sam, ouvrant les yeux pleins de détermination.


« J’ai prit son corps, l’ai déposé sur son lit en rentrant comme une voleuse dans sa chambre. Sa mère ma surprit j’ai fuie. Je ne suis pas retournée vers mes parents. J’ai fuie. J’ai attendu son enterrement. Seule à l’abri des arbres et j’ai entendu les cordes qui plongeaient le tombeau contenant le corps de mon amie six pieds sous terre. Je n’ai pas revu mes parents que depuis cette dernière journée de lycée. J’ai quitté la ville. Depuis je pourchasse le vampire qui à Cynthia. Cela fait deux ans et je compte avoir ma cible. Rien ne m’en empêchera. J’ai tout arrêté pour ça. Et je l’aurais ! »


Rien ne m’empêchera de finir ce que je suis venu accomplir. Je fais en sorte que ma nature vampire ne prend pas le dessus sauf pour une chose, amplifier ce besoins de venger, traquer ce vampire. Je vais le tuer et libéré les parents de Cynthia de son meurtrier je leur ai promis dans une lettre. Je veux pouvoir libérer mon cœur.

« Alors non désolé je ne suis pas devenue raisonnable »

Un sourire se glisse sur mes lèvres. Un petit signe qui veut dire pardon mais tu devras faire avec … Sammy !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité Invité
MessageSujet: Re: Give me hell | Sam (l) Give me hell | Sam (l) EmptyJeu 24 Nov - 20:35

    Sam sentit le changement dans le ton de Lily quand elle commença à raconter son histoire, au fond de lui, il sentait que quelque chose de très marquant s’était passé dans la vie de la jeune fille. Refusant un peu de voir la vérité en face, il l’écouta … Elle parlait de sa meilleure amie, cette personne pleine de vie et de dynamisme. Il acquiesça, craignant déjà la suite du récit. Il suffisait de fixer le visage aux traits encore juvéniles de Lily pour savoir que son récit allait prendre une tournure tragique à un moment ou à un autre. Dans ses yeux, Sam lisait déjà la douleur alors qu’elle venait seulement de commencer à conter. Elle eut du mal à continuer, à enchaîner après avoir raconté un si beau début d’histoire … La jeune fille recula un peu pour prendre de la distance par rapport à lui et il comprit que ce qu’elle avait à dire était lourd, bien plus qu’il ne l’avait imaginé.

    Le poing de Lily se serra, Sam remarqua ce mouvement imperceptible et sentit la mauvaise nouvelle approcher à grande vitesse. Le chasseur ferma les paupières, il ne voulait pas entendre la suite … Lily devait se taire, tout de suite ! Le jeune homme aurait voulu plaquer les mains sur les oreilles tel un enfant mais ce geste lui était impossible, chacun de ses muscles était tétanisé. Pas sa Lily … Pas elle aussi ! Le chasseur connaissait un peu trop bien cette situation, la sensation que l’on ressent lorsque l’on se sent coupable de la mort d’une des personnes qu’on aime le plus au monde. Sa mère était morte de sa faute après tout, Sam était parfaitement placé pour comprendre. Ses poings se serrèrent, il mourait d’envie d’exploser un mur ou tout ce qui lui passerait sous la main. Pourquoi fallait-il que ce genre d’horreur arrive à des gens comme sa protégée ? Elle était si fragile, si jeune ! Elle ne méritait pas ça …

    Lily était emplie de rage et de colère, elle se dirigea vers lui et lui avoua tout ce qu’elle avait sur le cœur. Sam sentit quelque chose se déchirer au fond de lui quand elle lui expliqua les circonstances de sa fuite … Elle n’était qu’au lycée lorsqu’elle avait tout quitté, elle n’était qu’une enfant ! Comment cela pouvait-il arriver ? Le jeune homme se demandait dans quel genre de monde d’aussi jeunes personnes se retrouvent livrées à elle-même. Non, il ne voulait pas d’un univers comme celui-là ! Le chasseur fixait les iris rageurs de la demoiselle et se revoyait il y a quelques temps encore … Après la mort de Jessica. Le meurtrier de sa petite-amie était devenu sa raison de vivre, le tuer était son obsession et Lily faisait de même ! Le scénario se répétait mais Sam ne voulait pas laisser faire ça, elle ne devait pas gâcher sa vie comme lui l’avait fait …

    « Non Lily ! »

    Il l’avait peut-être crié un peu trop fort ? Mais il s’en fichait éperdument ! Sam s’était emparé des épaules de la demoiselle, il la tenait entre les mains et sentait à quel point elle était frêle … Le dégoût s’empara de lui. Elle méritait la meilleure des vies et au lieu de ça, elle finissait seule à devoir errer telle une âme en peine sur les routes d’Amérique à la recherche d’un vampire. Le chasseur ne pouvait accepter ça ! Lily n’était qu’une lycéenne, une fille bien trop jeune pour survivre nourrie par la vengeance. Sa vie était devant elle, elle avait encore de longues et belles années à vivre ! Sam plongea son regard dans celui de la belle demoiselle qu’il était malade de ne pas avoir pu protéger.

    « Ce n’est pas ton rôle Lily ! Tu es trop jeune pour être blasée de la vie … Ce n’est pas à toi d’endosser ce rôle. Tu es trop jeune, tu ne mérites pas ça ! Retournes auprès de tes parents, expliques-leur ta situation … Lily, cette vie n’est pas un cadeau, c’est une prison. Ne te laisses pas emprisonner, ne fais pas les mêmes erreurs que moi. Je sais que c’est excessivement dur mais tu dois être forte, tu dois lutter contre ta rage et ton envie de vengeance. Ces deux sentiments ne t’apporteront rien de bon ! Tu risques ta vie tous les jours, tu ne profites plus de ta jeunesse c’est comme si on te volait ta vie. Lily, tu n’as pas l’âge de tout abandonner pour vouer ton existence à ça ! Je m’en chargerais pour toi, je l’enverrais au fin fond de l’enfer mais Lily … S’il te plaît, ne te laisses pas aspirer toi aussi dans ce tourbillon. Tu mérites tellement mieux ! »

    Sam sentait la tristesse, la douleur et la rage se mélanger. Les mains toujours sur les épaules de Lily, les yeux pleins de larmes, le chasseur se fichait éperdument de sa fierté à cet instant ! Dans cette jeune fille, il se revoyait … Ivre de vengeance avec comme seule motivation pour se lever le matin d’anéantir le monstre qui avait fait du mal à ses proches. Sam était prêt à traquer ce vampire jusqu’à la mort pour elle s’il le fallait mais il ne voulait pas ça pour elle … Lily était trop bien pour subir ça, il l’aimait beaucoup trop pour l’abandonner à cette vie ! Il se sentait mal, il lâcha les épaules fragiles de la chasseuse et baissa les yeux. Son mal-être était grandissant et il finit par murmurer, en ayant fait quelques pas en arrière.

    « Excuses-moi Lily … Je t’en prie, pardonnes-moi ! »

    Il passa une main dans les cheveux, il avait chaud tout à coup ! La culpabilité le rendait fou, il avait envie de courir ou de hurler, d’exploser un mur ou un démon … N’importe quoi mais pas rester là, face à sa protégée qu’il n’avait même pas été foutu de protéger de quoi que ce soit ! Sam se sentait idiot et inutile … Pendant que lui et Dean s’occupaient d’autres monstres, elle avait dû endurer les pires horreurs possibles et imaginables. Mais tout était de sa faute à lui ! C’était lui le coupable, le Winchester releva la tête et s’approcha tout à coup d’elle, s’emparant de ses mains et les emprisonnant dans les siennes.

    « Écoutes Lily, si tu dois en vouloir à quelqu’un alors c’est à moi ! Tu n’étais qu’une adolescente quand je t’ai connu jamais je n’aurais dû te laisser vivre cette vie … J’aurais dû faire plus d’effort pour te dissuader de jouer les chasseuses. Alors oublies ce vampire, ce n’est qu’un élément de l’équation ! Le véritable problème, c’est moi … Si j’avais été plus intelligent, je t’aurais exposé tous les risques du métier et tu aurais réalisé à quel point c’était dangereux. Si j’avais fait ça correctement, Cynthia serait encore en vie ! Lily, tu peux me haïr jusqu’à ma mort et même après si tu veux … Mais arrêtes de t’obstiner sur ce vampire. Oublies-le et retournes vivre ta vie, tu finiras tes études, tu auras un diplôme qui te permettra de devenir quelqu’un de bien ! Plus tard, tu rencontreras un homme que tu aimeras et tu te marieras, tu auras des magnifiques enfants aussi beaux que toi et quand tu seras vieille … Tout sera terminé, Lily ! Tu ne penseras plus à ce vampire ridicule, tu ne te rappelleras que du sourire de Cynthia. Alors s’il te plaît, pour moi, retournes chez toi ! »

    Il l’aimait beaucoup trop pour l’abandonner, Sam ne se comportait jamais comme ça … Ce n’était pas son habitude d’être à deux doigts des larmes mais Lily était un sujet sensible pour lui ! Elle était comme une petite sœur voir même une fille, il se sentait responsable d’elle et le fait qu’elle ait eu à vivre de telles épreuves le rendait complètement dingue. Le Winchester lâcha les mains de l’adolescente, il poussa un profond soupir. Lily ne l’écouterait pas … Elle allait retourner traquer ce vampire car elle était comme lui, elle était têtue. Et elle passerait à côté de sa vie, elle ne connaîtra pas la perfection de la vie humaine ! Sam aurait tout donné pour connaître l’existence des gens normaux, se marier et avoir des enfants. Lily ne pouvait se priver de ça à son âge, il ne le tolèrerait pas …
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité Invité
MessageSujet: Re: Give me hell | Sam (l) Give me hell | Sam (l) EmptyMar 29 Nov - 23:08

[Sorry for my be late =/ ]

Je me sens perdu dans mes pensées. Toute est flou ? Où suis-je ? Qu’est ce que j’ai fait juste avant ? Je suis incapable de le dire. Et qui suis-je ? Moi pauvre fille de 22 ans avec uniquement deux ans d’immortalité dans les pattes. Ah oui je suis immortelle, je ne me nourris pas de pain, et de vin. Non je me nourris d’un liquide bien plus précieux, celui qui fait que vous humain êtes en vie. Votre sang est votre vie, mais aussi la mienne ? Qui suis-je ?

« Non Lily ! »

Ce crie me ramène à la raison rapidement, pourtant je ne peux m’empêcher de relever la tête et espéré qu’en face de moi se tiendrait le doux sourire de Cynthia. Cynthia, Cynthia tu es morte. Par ma faute, j’étais une tueuse. Une de ses filles qui étaient la proie de ces monstres. Démons, vampires, sorciers maléfiques, j’étais une proie si facile pour eux. Mon point faible, Cynthia. Pas mes parents, pas Jules ils savent se défendre face aux monstres immortels, mais Cynthia était une rose si fragile. Une de ses fleur si unique … Alors ce regard qui se plonge dans mes yeux, je comprends encore une fois que Cynthia n’est plus. Je l’ai tué, abandonné dans les mains de ce vampire … mon créateur.

« Ce n’est pas ton rôle Lily ! Tu es trop jeune pour être blasée de la vie … Ce n’est pas à toi d’endosser ce rôle. Tu es trop jeune, tu ne mérites pas ça ! Retournes auprès de tes parents, expliques-leur ta situation … Lily, cette vie n’est pas un cadeau, c’est une prison. Ne te laisses pas emprisonner, ne fais pas les mêmes erreurs que moi. Je sais que c’est excessivement dur mais tu dois être forte, tu dois lutter contre ta rage et ton envie de vengeance. Ces deux sentiments ne t’apporteront rien de bon ! Tu risques ta vie tous les jours, tu ne profites plus de ta jeunesse c’est comme si on te volait ta vie. Lily, tu n’as pas l’âge de tout abandonner pour vouer ton existence à ça ! Je m’en chargerais pour toi, je l’enverrais au fin fond de l’enfer mais Lily … S’il te plaît, ne te laisses pas aspirer toi aussi dans ce tourbillon. Tu mérites tellement mieux ! »

Ces paroles m’entrainent le cœur. Comment un muscle qui est devenue inutile à mon existence peut encore faire aussi mal ? Je ressens entrain de se serrer au maximum alors que je n’entends aucun mouvement de sa part. Tout ceci est trop contradictoire. Non arrête Sam, arrête de voir de l’espoir. Ne le vois-tu pas ? ES-TU AVEUGLE ? Il n’y a plus rien qui m’attend chez moi ! Rien, RIEN. Que je sois vampire ou tueuse, mes parents et moi-même le savions. Ma destinée est de tuer sans relâche le mal. Sauf que je suis le mal même, mon cœur ne bat plus. Je respire pas simple procuration mais je n’y suis pas obligé. En me concentrant sur les veines de Sam je peux dire l’endroit exact où circule le plus de sang, ce qui lui fera le plus mal, et là où ça fera le moins mal. Mes parents ne savent pas ce que je suis devenue. Pourtant je les soupçonne de savoir ce qui met arrivé. Je ne peux pas rentrée avec ce que je suis devenue chez eux. Ils tueraient leur unique fille les larmes aux yeux. Je ne peux leur accorder cette douleur. Sam lâche mes épaules … tient il les tenait avant ? Je ne m’en suis même pas rendu compte.

« Excuses-moi Lily … Je t’en prie, pardonnes-moi ! »

Te pardonner quoi Sam ? Ce n’est pas toi qui à fait ce que je suis devenue ? C’est ma faute je n’avais cas être plus prudente. Protégé Cynthia et ne pas me précipité dans un piège ouvert de ce vampire. Je sens de la tension dans son corps. Son cœur est à fond, de l’angoisse se glisse dans les veines de Sam. Je n’aurais jamais dut lui raconter cette histoire. Qu’elle sotte ! Ouvre ton cœur une seconde Lily et voila ce qui arrive. Je dois le savoir non ? Quand je confie ce qui se trouve au fond de moi cela fini mal. Sam se lance alors dans un nouveau monologue.

J’écoute ce qu’il a à dire. Lentement je passe ma main dans mes cheveux blonds. Ouvrant les yeux, je tente de récupéré mon comportement stone. Être vampire à un inconvénient particulier. Mes émotions sont amplifiées. Oui c’est vrai je ne fais que de le redire. Mais même en deux ans d’auto-apprentissage j’ai un mal à fou à contrôler tout ça. La puissance de la rage, de la joie (même si en ce moment ce n’est pas le tip top !), la tristesse. Des émotions tellement puissantes en étant humaines. Alors vampire c’est une véritable horreur ! Laissé moi respirer ! Je suffoque dans ma tête, mais physiquement je suis parfaitement consciente des paroles de Sam. Inspirant un coup, l’air frais traverse chaque passerelle de mes poumons inutile. J’y sens encore la poussière de mon ancienne proie. Mais aussi mon parfum, « trésor in love » de Lancôme depuis toujours les parfums sont mon péché mignon caché ! Mais il y à aussi une fraicheur et le gout de la nuit dans l’air. Basculant la tête de gauche à droite, fermant les yeux. Je ressens mes cheveux suivirent le mouvement. Rouvrant les yeux je fixe Sam sans aucune hésitation. Il faut se reprendre Lily !

« Rien n’est de ta faute ! Mais celle de ma destinée. Je ne suis pas chasseuse Sam mais tueuse ! Connais-tu la différence ? On ne peut pas ne pas être tueuse si on a été choisit ! C’est notre destin. Déjà qu’il est dur de luter contre un destin de chasseur alors celui de tueuse c’est impossible ! C’était prédestiné, ma mère est une tueuse et mon père est un chasseur, j’ai ça dans le sang. Sauf qu’en plus d’être chasseuse j’ai la malédiction de tueuse ! »

Oui chasseur et tueuse, même si leurs missions étaient identiques les destiné étaient bien différente ! Eux, ils n’ont pas cette force que l’on à ! Ils n’ont pas ce qui fait que les vampires vous traquerons jusqu’au bout de la Terre ne serait-se que pour une goutte de votre sang ! Car oui une fois qu’un vampire à gouté au sang d’une tueuse, il trouve cela tellement délicieux qu’il traque les autres. Ne parlons pas des démons et bien entendu notre destin maudit.

« Vivre une vie m’est interdite depuis ma naissance. J’ai été dans ce but, tuer des monstres et survivre ! Depuis que je marche papa et maman on développé mon agilité pour enfoncer un pieu dans le cœur ! Je suis consciente des risques depuis ma plus tendre enfance Sam … »


J’appuie sur cette dernière phrase en fixant les yeux de Sam qu’il comprenne que pour moi ce qu’il espère pour moi est impossible depuis ma naissance et encore plus depuis deux ans. Mais il ne connait pas mon dernier facteur qui nourrit ma vengeance. Et tant mieux ! M’avançant tranquillement, je me baisse un peu, pour voir la main de Sam. De mes deux mains je la saisis, le regarde avec toute la tendresse qui habite encore en moi.

« Je ne peux pas te haïr Sam … ne me demande pas l’impossible. Ne me demande pas de détruire la seule image qui me rend encore un peu humaine dans ce monde. Qui fait que je ne suis pas Lily la tueuse, mais simplement Lily l’humaine de 22 ans. Alors je ne t’en veux pas. Et tu faisais ton boulot ailleurs ce qui est normal. Cynthia était sous la responsabilité de mon observateur et surtout sous la mienne. C’est ma faute unique ! Car je savais qu’elle était humaine et qu’un jour elle serait la proie. C’est une triste réalité contre lequel j’ai tenté de luté durant vingt ans. Ce n’est pas ta faute, mais surtout à celle de ces vampires qui aiment tout ce qui touche les tueuses ! C’est notre destin à nous de perdre sous nos yeux tous ceux qui nous sont chers. Et si on veut vivre une vie parfaitement normale, si on essaye d’abandonner ce que l’on a vraiment. Alors ne t’inquiète pas que notre malédiction nous ramène à l’ordre. Je ne peux plus retourner chez moi Sam. C’est ça la réalité du moment et ni toi, ni moi pouvons faire quelque chose»

Lâchant doucement sa main. Je recule doucement et caresse les cheveux de Sam avec un sourire à la fois doux et triste. Sam est cet homme qui me protège, mais maintenant qui représente une menace à mon immortalité. Car il est sûrement le seul à qui je demanderai la tâche de me tuer une fois cette histoire terminé. Car la vengeance accomplit que deviendrais-je ? Irais-je du bon camp ou non ? Ma nature prendra-t-elle le dessus ? Je n’en sais rien. Sam est l’unique personne pouvant faire en sorte que jamais je ne penche contre mon souhait humain. Et si il est décédé je ferai en sorte que l’un de ses hérités le face …

« Ce n’est pas à toi de chasser ce vampire Sam … c’est ma destinée et mon devoir. Tout comme je dois apparemment chasser les vampires ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Give me hell | Sam (l) Give me hell | Sam (l) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Give me hell | Sam (l)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sunday, bloody sunday ::  :: 
Liens & Sujets
-